La durée d'enneigement est toujours plus courte

Alpes suissesEn moyenne, la couverture neigeuse s'installe 12 jours plus tard et disparaît 25 jours plus tôt qu'en 1970, selon une étude.

La durée de l'enneigement s'est réduit dans les Alpes suisses.

La durée de l'enneigement s'est réduit dans les Alpes suisses. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La durée d'enneigement dans les Alpes suisses s'est nettement réduite durant les dernières décennies, même à haute altitude. En moyenne, la couverture neigeuse s'installe 12 jours plus tard et disparaît 25 jours plus tôt qu'en 1970, selon une étude.

Des chercheurs de l'Université de Neuchâtel, de l'Institut fédéral de recherches sur la forêt, la neige et le paysage (WSL) et de l'Institut pour l'étude de la neige et des avalanches (SLF) y montrent que l'augmentation des températures ne réduit pas seulement l'enneigement durant l'hiver mais également en automne et au printemps.

La durée de l'enneigement s'est réduite dans toutes les régions et à toutes les altitudes entre 1100 et 2500 mètres. Jusqu'ici l'enneigement avait principalement été analysé durant la période hivernale.

Onze stations sélectionnées

L'équipe emmenée par Martine Rebetez, du WSL, a sélectionné onze stations de MétéoSuisse dans les Alpes, qui présentaient des séries de données de 1970 à 2015, parmi lesquelles figuraient entre autres celles du SLF, au Weissfluhjoch (2540 m.), au-dessus de Davos (GR). Toutes les stations montrent un raccourcissement significatif de la durée d'enneigement, quelles que soient l'altitude ou la région.

La contribution principale à ce raccourcissement est la fonte de plus en plus précoce de la neige au printemps. L'installation de plus en plus tardive du manteau neigeux en automne y contribue aussi, mais dans des proportions deux fois moins importantes.

37 jours en moins

Sur l'ensemble des stations, la couverture neigeuse intervient 12 jours plus tard et disparaît 25 jours plus tôt qu'en 1970. Les chercheurs ont en outre mesuré une baisse de 25% en moyenne de la hauteur maximale annuelle de la couche de neige. Et le moment où survient ce maximum s'observe aujourd'hui en moyenne 28 jours plus tôt qu'il y a 45 ans.

Au début des années 1970, les hivers étaient particulièrement enneigés, ce qui renforce encore la différence avec les hivers actuels. Mais les données sont sans équivoque: «Ces résultats montrent que la durée du manteau neigeux s'est réduite en toutes saisons et à toutes les altitudes, pas seulement en hiver, en plaine et en moyenne montagne, où tout le monde peut facilement s'en rendre compte», explique Mme Rebetez, citée dans un communiqué du WSL.

Même si elle ne livre pas de projections pour le futur, cette étude montre qu'il faut s'attendre à l'avenir à des conséquences importantes, non seulement pour les activités liées directement à la neige, mais également pour l'approvisionnement estival en eau, pour les activités humaines comme pour les écosystèmes naturels, note l'institut fédéral. Elle est publiée dans la revue «Climatic Change». (ats/nxp)

Créé: 28.09.2016, 11h01

Articles en relation

Les stations de ski suisses font grise mine

Sport d'hiver Alors que l'enneigement naturel est déjà faible, il n'est pas non plus possible d'utiliser les canons pour l'heure. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Genève se prépare à affronter le coronavirus
Plus...