La Suisse devrait entrer dans la zone euro, dit Michel Sapin

Initiative du 9 février Selon le ministre français, les accords bilatéraux peuvent être modifiés mais la libre circulation n'est pas négociable.

La Suisse a beaucoup donné à l'Europe a déclaré le ministre Michel Sapin.

La Suisse a beaucoup donné à l'Europe a déclaré le ministre Michel Sapin. Image: Archives/Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Michel Sapin estime que la Suisse devrait être dans l'Union européenne (UE) et même dans la zone euro. «Regardez sur une carte, la Suisse se trouve en Europe», a déclaré vendredi 27 février le ministre des Finances français dans une interview accordée à plusieurs journaux helvétiques.

La Suisse a beaucoup donné à l'Europe, notamment une «force économique» et un «esprit d'invention», a ajouté le ministre des finances. Mais elle doit également être prête à accepter certains principes de l'UE dans un «esprit de réciprocité», a poursuivi M. Sapin, faisant allusion à la libre circulation des personnes.

Initiative contre l'immigration de masse

La volonté du peuple exprimée suite à l'acceptation de l'initiative contre l'immigration de masse doit s'appliquer. «Mais on ne peut pas tout avoir», nuance Michel Sapin, qui espère que la Confédération, le Parlement et la population reconnaissent cela.

Selon lui, les accords bilatéraux peuvent certes être modifiés, mais la libre circulation des personnes n'est pas négociable. Le ministre français estime par ailleurs que l'affaire de la filiale helvétique de la grande banque HSBC, accusée d'avoir aidé ses clients à échapper à l'impôt, pourrait contribuer à faire avancer les débats sur le sujet.

A propos de l'échange automatique d'informations, Michel Sapin a dit sa reconnaissance à la Suisse pour l'amélioration considérable des relations. Les Français peuvent toujours déposer leur argent dans le pays, mais doivent payer leurs impôts en France, a-t-il conclu. (ats/nxp)

Créé: 27.02.2015, 12h54

Articles en relation

«Mise en garde» contre un abandon de la voie bilatérale

Suisse-UE Heinz Karrer, le président d'economiesuisse met en garde contre l'abandon des accords bilatéraux entre la Suisse et l'Union européenne (UE). Plus...

Bruxelles veut superviser l'application des accords avec Berne

Suisse - UE Selon le mandat de négociations de l'Union européenne avec la Suisse, Bruxelles aimerait contrôler les futurs accords bilatéraux. La droite monte déjà au front. Plus...

Publicité

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Scrutin annulé: Pagani vilipendé
Plus...