La Jurassienne Valentine Friedli n'est plus

PolitiqueL'ancienne conseillère nationale s'est éteinte à l'âge de 87 ans. Elle était très engagée dans la lutte féminine.

Yvette Jaggi, Lilian Uchtenhagen et la Jurassienne Valentine Friedli, tout à droite, ici en novembre 1983.

Yvette Jaggi, Lilian Uchtenhagen et la Jurassienne Valentine Friedli, tout à droite, ici en novembre 1983.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

L'ancienne conseillère nationale Valentine Friedli s'est éteinte dimanche à l'âge de 87 ans, apprend-on lundi par le Quotidien jurassien. Très engagée dans la lutte féminine, la socialiste jurassienne fut la seule femme à siéger à l'Assemblée constituante de son canton de 1976 à 1978.

Née le 6 avril 1929 à Saint-Aubin-Sauges (NE), elle est la fille d'Ernest Graessli, conseiller communal socialiste à Courtételle (JU), village de son enfance. La jeune Valentine se rend à l'école secondaire de Delémont avant d'entamer un apprentissage d'employée de commerce. Elle travaille ensuite comme secrétaire de direction.

En plus de militer pour le statut des femmes, Valentine Friedli était une fervente partisane de l'indépendance jurassienne. Ainsi, dès 1963, elle se bat au sein de l'Association féminine pour la défense du Jura. En 1970, elle entre au comité directeur du Rassemblement jurassien, où elle restera pendant 20 ans.

Egalement membre du parti socialiste de Delémont, Valentine Friedli rejoint le Conseil de ville du chef-lieu en 1973. Elle y siégera jusqu'en 1978. Entre 1979 et 1983, elle est députée au Parlement jurassien avant de devenir conseillère nationale, fonction qu'elle occupe jusqu'en 1987.

Les obsèques ont lieu jeudi à l'église Saint-Marcel à Delémont. (ats/nxp)

Créé: 11.07.2016, 12h30

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Le PLR repousse son vote sur la démission de Maudet
Plus...