La Chine est un eldorado pour le tourisme suisse

MarchésLa Suisse accueille 1,9 million de visiteurs chinois par année, avec un taux de croissance de 6-7%. Une aubaine que Genève veut conserver.

Genève est la quatrième destination choisie en Suisse par le marché chinois après Zurich, Interlaken et Lucerne.

Genève est la quatrième destination choisie en Suisse par le marché chinois après Zurich, Interlaken et Lucerne. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Les acteurs touristiques de Genève bouclent vendredi un marathon de promotion en Chine, avec la visite de quatre villes en autant de jours. L'objectif est d'accéder au podium des destinations suisses les plus visitées par les ressortissants de l'Empire du Milieu.

Après les Etats-Unis en 2019, Genève Tourisme et le Groupement d'hôtels 5 étoiles ont une nouvelle fois jeté leur dévolu sur la Chine pour leur tournée promotionnelle organisée chaque année. Le dernier voyage en date dans ce pays est assez récent, puisqu'il remonte à 2018.

Avec l'émergence d'une classe moyenne aisée, ce marché asiatique revêt une importance stratégique pour les milieux touristiques helvétiques. La Suisse accueille 1,9 million de visiteurs chinois par année, avec un taux de croissance de 6-7%, a rappelé vendredi à AWP Nicolas Meylan, membre du Groupement d'hôtels 5 étoiles, citant des statistiques de Suisse Tourisme.

Pour les établissements de luxe genevois, la clientèle fortunée recèle un fort potentiel. «C'est un excellent complément par rapport au marché moyen-oriental qui, à mon avis, ne disparaîtra pas», explique Nicolas Meylan, par ailleurs directeur général de Mövenpick Hotel & Casino Genève.

Pas loin de 100'000 nuitées

La Cité de Calvin figure déjà parmi les destinations privilégiées par les visiteurs chinois. «A l'heure actuelle, Genève est la quatrième destination choisie en Suisse par le marché chinois. Zurich, Interlaken et Lucerne nous précèdent», souligne Nicolas Meylan.

Selon les chiffres disponibles de l'Office fédéral de la statistique (OFS), les visiteurs chinois (hors Hong Kong) ont généré quelque 92'500 nuitées hôtelières dans le canton de Genève entre janvier et octobre 2019, en progression de 7% sur un an..

Sur l'exercice 2018, l'OFS en a dénombré 97'500, ce qui représente à peine 3% des quelque 3,23 millions de nuitées recensées à Genève cette année-là. La proportion a progressé sur les dix premiers mois de 2019, atteignant désormais 3,4% de nuitées «chinoises».

La tournée promotionnelle de cette semaine s'est arrêtée à Shanghai, Shenzhen, Zhengzhou et enfin Pékin, ce vendredi. «Dans chaque ville, nous avons eu un minimum de 50 personnes, agents ou décideurs, ayant participé aux conférences, aux sessions de speed-dating que nous avons organisées. C'est déjà un grand succès pour nous», se réjouit Nicolas Meylan. (ats/nxp)

Créé: 10.01.2020, 15h42

Articles en relation

La Chine, ce marché qui fait saliver la Suisse

Tourisme La perspective des Jeux de Pékin de 2022 pousse les Chinois à se mettre au ski. Sur place, Suisse Tourisme travaille capter cette nouvelle clientèle. Plus...

La Suisse a la cote auprès des touristes chinois

Tourisme La Suisse pointe en deuxième position parmi les destinations européennes les plus prisées des Chinois, montre une enquête de l'Université de St-Gall. Seule la France séduit davantage. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Ouverture du forum de Davos
Plus...