L'inspirant projet écolo d'une Vaudoise

PlastiqueMelissa Matteucci a tout quitté pour s'installer au Cambodge et monter une association qui propose à des femmes sans emploi de créer des objets en recyclant des déchets. Un reportage raconte cette aventure.

Installée dans la petite ville côtière de Kep, au sud du Cambodge, la Vaudoise a souhaité apporter sa contribution pour lutter contre la pollution au plastique omniprésente dans le pays.


Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Du jour au lendemain, Melissa Matteucci a quitté Préverenges et son poste dans les finances d'une multinationale pour s'installer au Cambodge. Là-bas, elle y a monté une association - Iwa Kep - qui offre du travail à des femmes sans emploi, tout en recyclant des déchets plastiques. Un reportage signé Laura Juliano, journaliste pour le site Le Matin, retrace la trajectoire hors du commun de la Vaudoise. (nxp)

Créé: 14.03.2019, 14h51

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Tintin a 90 ans
Plus...