L'ex-élue Verena Grendelmeier n'est plus

Carnet noirL'ancienne conseillère nationale zurichoise avait poussé à étudier le rôle de la Suisse durant la Seconde Guerre mondiale.

Anton Schaller (à gauche) étreint Verena Grendelmeier en janvier 1999 à Zurich.

Anton Schaller (à gauche) étreint Verena Grendelmeier en janvier 1999 à Zurich. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

L'ancienne conseillère nationale zurichoise Verena Grendelmeier a succombé à un arrêt cardiaque à l'âge de 79 ans. Membre de l'Alliance des Indépendants (LdU), parti dissous en 1999, elle avait poussé à étudier le rôle de la Suisse durant la Seconde Guerre mondiale.

Née en 1939 à Küsnacht, la politicienne socio-libérale s'est éteinte il y a déjà deux semaines, peut-on lire sur le faire-part de décès publié mercredi dans plusieurs journaux. Outre sa carrière politique, Verena Grendelmeier a également travaillé comme journaliste à la télévision et professionnelle du théâtre à Berne et en Allemagne.

L'enseignante à l'école primaire de formation a d'abord siégé au parlement cantonal zurichois de 1973 à 1979 puis de 1983 à 1999 au Conseil national. Dès 1992, elle préside l'Alliance des Indépendants (LdU).

Parmi ses faits d'armes alors qu'elle siégeait sous la Coupole, figurent notamment ses interventions concernant les fonds en déshérence présents sur des comptes suisses dans le milieu des années 1990. Verena Grendelmeier a ainsi donné les impulsions nécessaires à l'étude du rôle de la Suisse durant la Seconde Guerre mondiale et à la mise en place de la dite commission Bergier.

Elle est aussi à l'origine du premier rapport sur l'extrémisme en Suisse. L'ancienne politicienne promouvait l'adhésion de la Suisse à l'Union européenne. (ats/nxp)

Créé: 11.04.2018, 07h35

Articles en relation

Décès d'Helmut Maucher, ancien patron de Nestlé

Carnet noir Nestlé a perdu l'un des personnages clefs de son histoire, Helmut Maucher. L'Allemand est décédé à l'âge de 90 ans. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.