Il a inventé la fermeture Eclair il y a 125 ans

SuisseL'idée de créer une fermeture Eclair a germé dans l'esprit d'un ingénieur soleurois Simon Frey lors d'une visite à Zurich.

L'ingénieur soleurois Simon Frey a développé son modèle de fermeture Eclair avant la Première Guerre mondiale.

L'ingénieur soleurois Simon Frey a développé son modèle de fermeture Eclair avant la Première Guerre mondiale. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

La fermeture Eclair existe depuis 125 ans. Des entrepreneurs suisses ont joué un rôle majeur dans cette invention, qui a été brevetée pour la première fois en 1893. En Suisse, Riri AG à Mendrisio (TI) produit des fermetures Eclair depuis 1936.

L'ingénieur soleurois Simon Frey a développé son modèle de fermeture Eclair avant la Première Guerre mondiale. Cependant, il l'a proposé sans succès à des industriels en Allemagne et en Suisse.

L'idée de créer une fermeture Eclair a germé dans l'esprit de Simon Frey lors d'une visite à Zurich. L'ingénieur y a vu des artistes au «Corso» qui, à l'aide d'un laçage, enlevaient leur pantalon à la vitesse de l'éclair entre les numéros, révélant à chaque fois une nouvelle paire de pantalons.

Il aurait dit à l'époque qu'il s'agissait d'une application très pratique: celui qui a un tel dispositif de traction sur ses vêtements peut s'habiller plus vite. Simon Frey a ensuite développé son premier modèle de fermeture Eclair dans sa résidence à Berlin.

Peu d'intérêt au départ

En Allemagne, cependant, aucun des fabricants contactés ne voulait lui acheter les droits de fabrication. Pas plus de succès en Suisse, où aucun des 40 industriels approchés n'a manifesté d'intérêt. Déçu mais pas découragé, l'ingénieur a rangé sa fermeture Eclair dans un tiroir et s'est cherché un nouvel emploi dans une usine de moteurs de bateaux et d'avions à Brême en Allemagne.

En 1921, un Américain achète à Simon Frey sa fermeture Eclair, alors que le Suisse n'a plus l'argent pour payer le brevet. Les Américains ont vite apprécié l'invention: une université américaine lui a décerné un doctorat honorifique à l'âge de 35 ans. Plus tard, l'Université technique de Berlin-Charlottenburg lui offrira les mêmes honneurs.

Début de la production en série

En 1923, Martin Othmar Winterhalter, originaire de Suisse orientale, a acheté le brevet pour les fermetures à glissière à l'ingénieur suédo-américain Gideon Sundbäck pour 100'000 francs, selon Wikipedia.

Le pionnier et inventeur avait développé l'idée de la fermeture Eclair dans les années 1920 pour qu'elle puisse être produite en série. Il a d'abord produit ces fermetures innovantes en Allemagne et au Luxembourg. Il est finalement revenu en Suisse dans les années 1930 et a fondé Riri AG à Mendrisio (TI) en 1936.

Avec les machines et les procédés qu'il a développés, il a inauguré l'ère de la fermeture Eclair en Suisse. Un siècle après l'invention, Riri AG comptait près de 400 employés et vendait des fermetures Eclair pour un chiffre d'affaires d'environ 32 millions de francs par an.

Vers des produits high-tech

Depuis les années 2000, Riri a développé des fermetures éclairs high-tech dans le domaine de l'habillement technique et sur le marché des équipements. En 2003, il a sponsorisé le bateau Alinghi qui a remporté la finale de la Coupe de l'America.

En 2008, l'entreprise a racheté les sociétés Meras et Cobrax et s'est constituée en groupe. Il est désormais la référence pour les fermetures éclairs, les boutons pressions, les rivets et les boutons de jeans. En 2014, Riri SA appartient au fonds néerlandais Gilde Buy Out Partners.

Un Vaudois invente le velcro

L'invention de la fermeture velcro est également basée sur l'esprit pionnier suisse. Le Vaudois Georges de Mestral a eu cette idée brillante lors d'une promenade en 1941. Une bardane s'est accrochée à ses vêtements et le velcro était né.

Il a fallu attendre 1954 pour que cette invention soit prête pour la production, mais ensuite le velcro a commencé sa marche triomphale autour du monde et est devenu un concurrent sérieux pour la fermeture Eclair. Il a même été utilisé dans la capsule spatiale qui a emmené Neil Armstrong sur la Lune. (ats/nxp)

Créé: 22.08.2018, 10h24

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Papyrus: les régularisés gagnent plus et vont mieux que les illégaux
Plus...