Genève-2: retour à la normale à Montreux

Conférence de paixLa Perle de la Riviera a retrouvé son calme habituel après le passage mouvementé de la Conférence de paix sur la Syrie. Le démontage se poursuit jusqu’à samedi.

Le ministre des Affaires étrangères syrien Walid al-Mouallem a quitté Montreux jeudi à midi pour rallier Genève.

Le ministre des Affaires étrangères syrien Walid al-Mouallem a quitté Montreux jeudi à midi pour rallier Genève. Image: Christophe Boillat

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Les polices concernées et la protection civile procédaient ce jeudi au démontage des 850m de barrières et autres structures installées pour barricader la «zone rouge», où s’est déroulé mercredi le début de la Conférence de paix sur la Syrie. «Nous avons en tout deux jours et demi de travail. Samedi, tout sera remis en ordre. Nous devons tout inventorier, puis rendre le matériel prêté; notamment celui de l’armée», explique le premier lieutenant Serge Villars, responsable du barrièrage.

Commerçants, automobilistes et population ont pu retrouver progressivement Montreux telle qu’ils l’avaient laissée la semaine dernière. Les hôtels, notamment le Montreux Palace, entièrement fermé de mardi, 6h, à hier après-midi, ont eux aussi repris son activité normale. Les taxis, «qui ont un peu moins bien tourné mercredi, retravaillent bien», selon Giovanni Basso, patron d’une compagnie.

Sur l’aspect sécuritaire, les forces concernées tirent «un bilan positif de leur engagement», résument les différents services de presse dans un communiqué. «Grâce aux forces mises en commun en très peu de temps et l’engagement de plus de 1’800 personnes, les 47 délégations rassemblées – 677 délégués – à Montreux ont pu entamer le dialogue en vue de trouver une solution à la situation syrienne».

Plus de 1000 journalistes accrédités ont couvert l’évènement depuis le Centre des congrès. Son centre de communication et de données, flambant neuf, a tourné à plein régime.

Autorités de Montreux satisfaites

Egalement dans un communiqué, le syndic de Montreux Laurent Wehrli «se réjouit en particulier des commentaires élogieux à l’égard des lieux et des remerciements exprimés notamment par Ban Ki-moon, secrétaire général des Nations Unies, John Kerry, secrétaire d’Etat américain, et Didier Burkhalter, président de la Confédération suisse et chef du Département fédéral des affaires étrangères».

Demeure l’impact qu’a eu, ou aura, la conférence sur la ville. «S’il est difficile de chiffrer quelles peuvent être les retombées financières pour Montreux, la conférence lui a offert une magnifique carte de visite. Le regard du monde a été braqué sur Montreux, ensoleillée mercredi. Et cela n’a pas de prix. Cette valeur ajoutée est une pierre de plus à l’édifice de l’organisation de grands évènements sur la Riviera», résume Francis Scherly.

Pour le professeur d’économie touristique à HEC, qui réside lui-même à Montreux, «la conférence a été évidemment une belle opération pour les hôteliers.»
(TDG)

Créé: 23.01.2014, 20h19

Galerie photo

Une centaine de pro-Assad manifestent à Montreux

Une centaine de pro-Assad manifestent à Montreux Si les rues de Montreux sont désertes ce matin, des groupes de manifestants s'attroupent en ce moment près du centre des Congrès.

Articles en relation

Les Kurdes réclament une place à Genève-2

Conflit syrien Alors que Lakhdar Brahimi a entamé une navette entre les représentants du gouvernement de Damas et de l'opposition syrienne, les Kurdes ont réclamé jeudi une place à la table des négociations. Plus...

Genève 2: les vraies négociations vont démarrer

diplomatie La Suisse et la Genève internationale ont mis toute leur logistique à disposition pour faciliter le travail des diplomates. Plus...

La guerre des mots est déclarée à Genève-2

DIPLOMATIE La conférence de paix de Genève-2 à Montreux a été marquée aujourd'hui par une rhétorique violente et l'impossibilité d'un accord sur le sort de Bachar al-Assad. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.