Frais excessifs: le chef de l'armée s'excuse

SuissePhilippe Rebord s'est excusé pour les excès commis dans les frais de cadres de l'armée. Il a admis samedi une faute morale.

Philippe Rebord.

Philippe Rebord. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

C'est dans l'émission de la radio alémanique «Samstagsrundschau» que le chef de l'armée Philippe Rebord a présenté ses excuses ce 17 novembre 2018. Cette culture existait depuis des années dans l'armée et ses conséquences ont été insuffisamment prises en compte, a-t-il expliqué. «On ne peut rien nous reprocher sur le plan pénal et disciplinaire, mais sur le plan moral», a dit Philippe Rebord. Des us et coutumes obsolètes primaient dans l'armée.

«Au jour d'aujourd'hui, je dois admettre que des fautes morales ont été commises dans la hiérarchie de l'armée», a dit le chef de l'armée. Lui-même n'a pas fait preuve de suffisamment de distance: «Je voudrais m'excuser auprès de toutes les personnes de Suisse, qui attendent à juste titre que nous utilisions les impôts de manière réfléchie».

Un changement de culture est nécessaire. Le ministre de défense a déjà ordonné qu'il ait lieu. De son côté, Philippe Rebord fera tout son possible pour que le nouveau règlement des frais engendre ce changement. (ats/nxp)

Créé: 17.11.2018, 14h18

Articles en relation

La polémique sur les frais des gradés inquiète

Suisse Une commission craint que la polémique sur les frais des officiers dans l'armée nuise aux nouveaux avions de combat. Plus...

Des épouses de hauts gradés héliportées pour un golf à Crans

Armée suisse Réunis en Valais, des officiers généraux ont invité leurs compagnes à les rejoindre de toute la Suisse. Des Super Puma des Forces aériennes ont servi de taxis. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Amherd, première femme à la tête de l'armée suisse
Plus...