Fitness: plus de 4000 blessés par année

SuisseLe Bureau de prévention des accidents (bpa) donne quelques conseils pour éviter de se faire mal dans les salles de sport.


Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Après les fêtes de fin d'année, aller au fitness pour se remettre en forme est un bon moyen d'atteindre l'objectif. Mais attention: chaque année, en Suisse, près de 4300 personnes se blessent en faisant du fitness, met en garde le bpa.

Surestimation de soi, mauvaise utilisation des engins, charges excessives ou échauffement insuffisant: les causes de ces blessures sont multiples, indique mercredi le Bureau de prévention des accidents (bpa) dans un communiqué. Les chevilles, les épaules, le tronc ou les genoux sont particulièrement touchés.

Le bpa a mis à disposition des amateurs de musculation une vidéo résumant les points importants à respecter pour ne pas se faire mal. Le footballeur du FC Thoune et coach sportif Dennis Hediger donne des conseils permettant de pratiquer le fitness en toute sécurité.

Pas de «show»

Selon lui, il est extrêmement important de bien s'échauffer et de se préparer à l'effort avant chaque entraînement. Les exercices doivent être effectués correctement et avec concentration. Chacun s'entraîne pour soi et non pour impressionner les autres: il est déconseillé de soulever des poids trop lourds. Entre les exercices, il faut faire des pauses afin de permettre à son corps de récupérer.

Avant le premier entraînement, il est important de demander conseil à un spécialiste et de se laisser instruire, souligne encore le bpa. Par ailleurs, les consignes de sécurité du centre de fitness doivent toujours être respectées. Enfin, le bpa suggère de prendre un rendez-vous avec le médecin pour un contrôle si on a plus de 35 ans et qu'on a pas fait de sport depuis longtemps. (ats/nxp)

Créé: 10.01.2018, 10h33

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Premier anniversaire des gilets jaunes
Plus...