Berne cartographie les changements liés au climat

EnvironnementUne étude de grande envergure dresse l'inventaire des effets du réchauffement sur l’ensemble des régions de Suisse.

La fonte des glaciers est l'un des effets les plus spectaculaires du réchauffement climatique en Suisse. En amont de Gletsch (VS), la langue du glacier du Rhône recule chaque année. Entre rochers et glaces devenues grises, des couvertures abritent une grotte de glace.

La fonte des glaciers est l'un des effets les plus spectaculaires du réchauffement climatique en Suisse. En amont de Gletsch (VS), la langue du glacier du Rhône recule chaque année. Entre rochers et glaces devenues grises, des couvertures abritent une grotte de glace. Image: Chantal Dervey

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Avec 4 millions de mètres cubes de roches détachés du Piz Cengalo (3369 m), l’éboulement de Bondo (GR), survenu jeudi 24 août, est considéré comme le plus grand depuis des décennies survenu dans les Grisons. L’événement a été clairement identifié comme une conséquence du réchauffement climatique par les spécialistes. Fonte des glaciers, sécheresse hivernale, canicule: en Suisse, la température moyenne a augmenté de 2 degrés depuis le début des mesures en 1864. Ses habitants en ressentent les effets dans leur vie quotidienne. Comme dans le reste du monde, notre pays doit donc s’adapter à ces changements.

Afin de jauger au mieux les risques et d’adopter les mesures les plus pertinentes, l’Office fédéral de l’environnement (OFEV) veut posséder une vue d’ensemble des effets de l’évolution du climat sur notre territoire. Il a réuni 400 experts pour réaliser une large étude nationale, dont les résultats seront publiés fin 2017. La Suisse est ainsi, après l’Angleterre, le deuxième pays à s’atteler à ce bilan. «Nous avons défini systématiquement les risques qui guettent certaines régions du pays et analysé les opportunités qui pourraient se présenter à elles», explique Pamela Köllner, responsable du projet, dans la revue «Environnement» de l’OFEV.

Genève comme Milan

Avec la diversité de configurations, les cantons ne sont pas égaux face aux changements climatiques. Les Grisons font par exemple figure de pionniers en matière d’étude de changements sur leur territoire, notamment en raison d’une configuration qui expose davantage le canton aux catastrophes naturelles. Le Tessin doit s’attendre à affronter 25% de feux de forêt en plus d’ici à 2060, tandis que le bulletin météo de Genève pourra s’apparenter à celui de Milan actuellement. L’OFEV entend donc définir des mesures prioritaires pour chacune de ces spécificités régionales.

En attendant les résultats finaux, l’OFEV propose de découvrir les projets pilotes du programme «Adaptation aux changements climatiques» mené dans plusieurs cantons, dont Genève et Bâle-Campagne. Le premier vise à prévenir l’apparition de parasites nuisibles pour l’agriculture, le second à instaurer dès aujourd’hui la gestion intelligente d’une eau qui risque de manquer rapidement dans la région.

Moins de gaz à effet de serre

Après l’analyse, place à l’action, promet l’OFEV. Mais celui-ci prévient déjà que le rapport ne proposera que des pistes envisageables, et des analyses complémentaires seront nécessaires afin de répondre à l’ensemble des défis. «Une chose est sûre, la Suisse ne pourra pas se contenter de mettre en place des mesures d’adaptation, souligne Pamela Köllner. Elle devra redoubler d’efforts pour atténuer les effets du changement climatique. Pour y parvenir, la solution est simple: émettre beaucoup moins de gaz à effet de serre. C’est le seul moyen de diminuer durablement les risques climatiques.» (TDG)

Créé: 29.08.2017, 08h01

La rédaction sur Twitter

Restez informé et soyez à jour. Suivez-nous sur le site de microblogage

Articles en relation

Asséché, Bâle-Campagne utilise son eau avec intelligence

Environnement Selon l'OFEV, le canton vit en avance la situation que le réchauffement climatique provoquera ailleurs en Suisse. Plus...

Genève piège la punaise diabolique

Nuisibles Ce projet lié aux effets des changements climatiques vise à lutter contre les nouveaux ravageurs. Plus...

Cent parois rocheuses sont observées 24h sur 24

Catastrophe naturelle Plusieurs régions du pays ne sont pas à l’abri d’un éboulement majeur. La gestion des risques connaît des lacunes. Plus...

Voyage au sommet d’un glacier fondu

Reportage Nos sommets fondent inexorablement. Visite sur le glacier du Rhône, dans le Haut-Valais, où les effets du changement climatique s’observent à l’œil nu. Plus...

«Le climat nous réserve des surprises»

Suisse Le célèbre climatologue Martin Beniston prend sa retraite. Il donnera sa leçon d’adieu ce lundi soir à l’UNIGE. Interview. Plus...

Publicité

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Inquiétude chez les employés de TAmedia
Plus...