Air Zermatt fête son demi-siècle

SuisseLa compagnie aérienne de sauvetage a vu le jour en avril 1968. Elle compte à ce jour 70 employés et mène 1700 opérations par an.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Air Zermatt fête son demi-siècle d'existence. Sa base de Rarogne (VS) sera le centre des festivités les 19 et 20 mai. Démonstrations de vols, baptêmes de l'air, simulateurs sont au programme des deux jours de fête.

La compagnie a concrètement vu le jour en avril 1968 avec l'arrivée de son premier hélicoptère, un Agusta-Bell 206A Jet Ranger. Mais la société est née quelques mois plus tôt, à fin 1967, à l'initiative de quelques idéalistes de la station.

Beat H. Perren, Constantin Cachin, Daniel Lauber, Ulrich Imboden et quelques autres ont décidé d'acheter et de baser un hélicoptère à Zermatt. Leur projet découlait d'un constat: trop souvent, les hélicoptères décollant de Sion pour un sauvetage dans la région de Zermatt ne pouvaient y accéder pour des raisons météorologiques.

L'idée d'avoir une organisation propre à la station a ainsi fait son chemin jusqu'à déboucher sur la création d'Air Zermatt. Et la première intervention n'a pas attendu. Quelques jours à peine après réception, l'hélicoptère a connu sa première intervention pour secourir un enfant qui s'était cassé une jambe.

Solide réputation

Une année plus tard, la compagnie a acquis une Alouette 3, un hélicoptère qui s'est forgé une solide réputation dans l'histoire du sauvetage en Suisse. Pour Air Zermatt, c'est aussi le début d'une activité intense. La compagnie est appelée pour des opérations dans l'Oberland bernois, en Suisse centrale, au Tessin, aux Grisons, au nord de l'Italie.

En 1971, les équipes d'Air Zermatt ont réussi le premier sauvetage direct d'un alpiniste en perdition sur la face nord de l'Eiger. cette prouesse a valu au pilote Günther Amann un prix d'héroïsme décerné aux Etats-Unis.

L'année suivante, un nouvel exploit va asseoir la réputation de la compagnie. Les sauveteurs parviennent à évacuer par hélicoptère les 72 passagers de la télécabine du Schilthorn immobilisée par une panne à 240 mètres au-dessus du sol.

Entreprise créative

L'entreprise va encore développer divers types de matériel qui servent au sauvetage. Elle sera la première à salarier sur sa base des médecins qui feront partie de toutes les équipes de sauvetage. Elle met aussi au point un système d'extinction d'incendies au moyen d'hélicoptères.

Parallèlement, la compagnie a grandi en installant en 1979 une base à Rarogne (VS), puis une base à Gampel (VS). Les actions de sauvetage ont fait la réputation de l'entreprise et lui ont valu plusieurs prix d'héroïsme et le record du monde du sauvetage le plus haut, en 2011 à 7000 mètres d'altitude à l'Anapurna, dans l'Himalaya.

Mais l'essentiel de l'activité de l'entreprise est constitué par le transport de matériel qui recense 60% des heures de vol effectuées. Le transport de passagers est également une activité importante de la société.

Depuis sa fondation, la compagnie a fait voler 40 hélicoptères et mené 47'000 opérations de sauvetage. Sa flotte actuelle se compose de 10 appareils. Elle emploie 70 personnes et effectue en moyenne 1700 sauvetages par année. (ats/nxp)

Créé: 17.05.2018, 09h43

Articles en relation

Un hélicoptère d'Air Zermatt se crashe dans un petit lac

Suisse Un appareil d'Air Zermatt s'est abîmé dans un petit lac en Valais entre Rarogne et Viège. Le pilote a pu s'extraire de l'épave. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Affaire Maudet: nouvelle révélation
Plus...