58% des Suisses se disent en faveur d’un mariage pour tous comprenant la PMA

SondageSelon un sondage Tamedia, les Helvètes sont prêts à aller plus vite que le Conseil fédéral en matière de droits des homosexuels.

Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le oui obtenu dimanche dans les urnes (63%) à l'interdiction de la discrimination en raison de l'orientation sexuelle donne des ailes aux associations LGBTQI+. Elles ont défini les prochains combats politiques qu'elles souhaitent gagner. Parmi eux, le mariage pour tous. Sur ce point, les Suisses sont-ils prêts à avancer aussi vite que le souhaiteraient les associations? Ou partagent-ils plutôt les réserves du Conseil fédéral? Un sondage réalisé en ligne entre le 6 et le 8 février par Tamedia (éditeur de ce site), en collaboration avec l’institut LeeWas, livre des indications.

Fort soutien en faveur du du mariage pour tous «complet»

Ainsi, 61% des Suisses soutiennent le mariage pour tous, comprenant un droit d’adoption. 58% des sondés sont prêts à aller plus loin. Ils se disent en faveur d’un mariage pour tous dans sa version «complète», c’est à dire ouvrant l’accès la procréation médicalement assistée (PMA) - le don de sperme - aux couples de lesbiennes. Les femmes y sont nettement plus acquises (64%) que les hommes (50%). Fait intéressant: dans tous les partis, y compris le Parti démocrate-chrétien (PDC), un oui se dégage sur cette question, sauf à l’UDC.

Sera-ce entendu au Parlement? Codirectrice de la campagne en faveur de la nouvelle norme pénale, Muriel Waeger est optimiste. «Je pense que le haut pourcentage de votes positifs de ce dimanche va nous permettre d’avoir un mariage pour tous complet». Pour l’UDF Marc Früh, le projet, qu’il soit dans sa version légère ou complète, devra faire l’objet d’une opposition. «Chacun est libre de faire ce qu’il veut. Mais à partir du moment où on met en route un enfant, la société se doit de le protéger. Et le mariage n’est pas une institution humaine, c’est Dieu qui l’a créé. C’est dans les premiers passages de la Bible».

Oui à l'initiative du PDC remaniée

Le sondage Tamedia a aussi interrogé les Suisses sur leurs intentions par rapport au PDC. Après son échec devant le peuple en 2016, le parti compte lancer une nouvelle initiative populaire pour mettre fin à la «pénalisation fiscale» des couples mariés. Ce nouveau texte ne comprendrait plus la définition du mariage comme étant l’union d’un homme et du femme. Les sondés les soutiendraient-ils? 69% ont répondu par l’affirmative. A noter que 10’371 personnes ont participé à ce sondage. Les résultats ont été pondérés selon des variables démographiques, géographiques et politiques. La marge d’erreur est de 2,1%.

Créé: 10.02.2020, 07h04

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Les Chinois exportent à nouveau
Plus...