25'000 francs pour des chercheurs de Genève

ÉpilepsieLes prix de la Ligue suisse contre l'épilepsie ont distingué des Genevois mais aussi des Vaudois et Bâlois.

Le Prix Alfred Hauptmann pour la recherche sur l'épilepsie, trinational (CH/D/A) et doté de 10'000 euros (10'800 francs), récompense à nouveau des Suisses pour la première fois depuis 2009: Gian Marco De Marchis, de l'Hôpital universitaire de Bâle, et Deborah Pugin, des Hôpitaux universitaires de Genève, se partagent la moitié du prix. (Photo d'illustration)

Le Prix Alfred Hauptmann pour la recherche sur l'épilepsie, trinational (CH/D/A) et doté de 10'000 euros (10'800 francs), récompense à nouveau des Suisses pour la première fois depuis 2009: Gian Marco De Marchis, de l'Hôpital universitaire de Bâle, et Deborah Pugin, des Hôpitaux universitaires de Genève, se partagent la moitié du prix. (Photo d'illustration) Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Plusieurs prix de la Ligue suisse contre l'épilepsie ont été remis lors d'un congrès trinational jeudi à Vienne. Des chercheurs genevois, vaudois et bâlois sont récompensés.

Le Prix d'encouragement de la recherche 2017, doté de 25'000 francs, est allé à Charles Quairiaux, Abbas Khani et Christoph Michel du Département des neurosciences de l'Université de Genève.

Leur projet de recherche fondamentale porte sur la répression des «fast ripples», des oscillations EEG haute fréquence du cerveau. Elles jouent en particulier un rôle important dans les épilepsies du lobe temporal, la forme la plus fréquente d'épilepsie chez l'adulte. Un jour, des impulsions électriques pourraient réprimer de manière ciblée ces «ripples».

De l'utilité d'une surveillance par électro-encéphalographie

Le Prix Alfred Hauptmann pour la recherche sur l'épilepsie, trinational (CH/D/A) et doté de 10'000 euros (10'800 francs), récompense à nouveau des Suisses pour la première fois depuis 2009: Gian Marco De Marchis, de l'Hôpital universitaire de Bâle, et Deborah Pugin, des Hôpitaux universitaires de Genève, se partagent la moitié du prix.

Ils ont étudié l'utilité d'une surveillance par électro-encéphalographie (EEG) chez certains patients d'un service de soins intensifs. Un patient sur dix atteints d'hémorragie sous-arachnoïdienne, une forme particulière d'AVC, souffrait de symptômes épileptiques impossibles ou difficiles à déceler, qui ne pouvaient être détectés que grâce à la surveillance EEG. Plus ce type de crise se prolonge, moins les chances de guérison sont élevées.

L'équipe de Carola Haas également distinguée

L'autre moitié du prix a été remise à Carola Haas, neurobiologiste au centre hospitalier universitaire de Fribourg-en-Brisgau (D). Avec son équipe, elle a étudié le lien entre les malformations du cortex cérébral, appelées dysplasies corticales focales, et l'épilepsie.

Le Prix Alfred Hauptmann est attribué conjointement par les sociétés allemande et autrichienne d'épileptologie et la Ligue suisse contre l'épilepsie tous les deux ans, a indiqué cette dernière dans un communiqué.

Enfin, la Médaille Tissot en récompense de services exceptionnels rendus à l'épileptologie suisse est revenue à Paul-André Despland, de la Clinique La Prairie à Montreux (VD). Il a longuement été membre du comité, président de la ligue de 1997 à 2001 et membre d'honneur depuis 2010. Avant d'occuper son poste actuel, il a été chef de clinique et professeur à la Clinique universitaire de neurologie de Lausanne. Cette médaille est remise tous les deux ans. (ats/nxp)

Créé: 05.05.2017, 06h53

Publicité

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Croisières: les superpaquebots débarquent
Plus...