20'000 francs pour les pièces de la «grand-mère»

Canton de SchwytzToutes sortes de pièces de l'ancien funiculaire reliant Stoos à Schlattli, démonté en 2017, ont été vendues aux enchères samedi.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La vente aux enchères samedi de l'ancien funiculaire reliant Stoos à Schlattli (SZ), dans la vallée, a rapporté 20'000 francs. Démantelée en décembre 2017 après 84 ans de service, la «grand-mère», comme on la surnommait, avait été démontée en 250 pièces.

Succès inattendu

Près de 300 personnes ont assisté à la vente aux enchères dans une halle de la station. La pièce vendue le plus cher fut un wagon, à 3000 francs. Mais les amateurs ont aussi pu acquérir des banquettes en bois, des essieux et toutes sortes de souvenirs. Un succès inattendu, a indiqué à Keystone-ATS Ivan Steiner, de la société exploitant le funiculaire. Pour succéder à cette «grand-mère», la société a inauguré en décembre 2017 le funiculaire affrontant la pente la plus raide au monde. Il a coûté quelque 88 millions de francs après cinq années de travaux et plusieurs retards.

L'engin peut transporter 136 personnes au maximum, d'une altitude de 562 mètres à 1306 mètres. Le trajet jusqu'à Stoos, où habitent environ 150 personnes à l'année, dure environ quatre minutes. Le véhicule glisse sur une pente avec une déclivité allant jusqu'à 110%, mais ses passagers demeurent parfaitement à l'horizontale grâce à un système d'équilibrage. (ats/nxp)

Créé: 09.02.2019, 21h33

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.