1MDB: la procureure fédérale reste en place

SuisseL'homme d'affaires émirati Khadem al Qubaisi a été débouté par le Tribunal pénal fédéral qui a jugé trop tardive la demande de récusation de la procureure fédérale en charge du dossier 1MDB.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le Tribunal pénal fédéral rejette la demande de récusation de la procureure fédérale en charge du scandale 1MDB. La requête formulée par Khadem al Qubaisi, impliqué dans le volet suisse de l'affaire, a été jugée tardive.

Condamné à 15 ans de prison le 12 juin dernier à Abu Dhabi, l'homme d'affaires émirati est l'objet d'une procédure pénale pour gestion déloyale et blanchiment menée par le Ministère public de la Confédération (MPC). Il estime que la justice de son pays s'est fondée sur des éléments du dossier suisse pour étayer son accusation.

Dans sa demande de récusation, Khadem al Qubaisi a remis en cause la décision de la procureure fédérale de rejeter sa demande d'interdire aux parties plaignantes l'accès au dossier. Des informations auraient ainsi filtré jusqu'aux Émirats. Il a aussi invoqué le voyage du procureur général Michael Lauber à Dubaï dans le cadre de l'affaire FIFA.

Démarche tardive

Dans un arrêt publié lundi, le Tribunal pénal fédéral juge la démarche du businessman tardive. Il pouvait être informé par la presse de sa condamnation et du voyage de Lauber dès le 16 et le 24 juin, respectivement. Pourtant, il a attendu le 18 juillet pour déposer sa demande de récusation.

La Cour des plaintes estime aussi que l'on ne peut pas reprocher à la procureure fédérale le lourd verdict du 12 juin. Pas plus que l'éventuelle violation des droits de la défense par la justice émiratie soulevée par le financier.

Khadem al Qubaisi a siégé jusqu'en 2011 au conseil d'administration d'une banque privée suisse. Cette dernière a été sanctionnée pour n'avoir pas procédé à des vérifications suffisantes sur des transactions enregistrées en Suisse, à Singapour et à Hong Kong en lien avec le fonds souverain malaisien 1MDB.

L'ancien premier ministre malaisien Najib Rezak est accusé de s'être enrichi personnellement aux dépens du fonds 1MDB. Son procès s'est ouvert en août dernier en Malaisie. Plusieurs institutions financières suisses ont aussi été mêlées à ce scandale. (décision BB.2019.160 du 31 octobre 2019) (ats/nxp)

Créé: 11.11.2019, 12h00

L'homme d'affaires émirati Khadem al Qubaisi a été Condamné à 15 ans de prison le 12 juin dernier à Abou Dhabi. (Image: Keystone )

Articles en relation

Scandale 1MDB: l'ex-dirigeant Razak va être jugé

Malaisie Le premier procès de l'ancien dirigeant malaisien Najib Razak pour son rôle dans le vaste scandale du pillage du fonds souverain 1MDB va se poursuivre. Plus...

1MDB: l'offre de Goldman Sachs jugée insuffisante

Malaisie La banque américaine a offert deux milliards de dollars pour compenser les pertes subies par Kuala Lumpur sur son fonds souverain. Mais pour le gouvernement, il manque 5 milliards. Plus...

1MDB: un Malaisien se fait confisquer 700 millions

Scandale 1MDB Low Taek Jho a passé un accord avec la justice américaine, dans le scandale du fonds souverain malaisien 1MDB. Plus...

Scandale 1MDB: la Malaisie inflige des amendes

Asie La commission anticorruption s'est saisie de l'affaire qui concerne un détournement de fonds de 4,5 milliards et dans laquelle ont trempé des banques suisses. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Coronavirus et enseignement à la maison
Plus...