Passer au contenu principal

CoronavirusSuisse: 37 cas de plus en un jour, plus de 5000 morts en Suède

Lors de ces 24 dernières heures, 37 nouvelles personnes ont été diagnostiquées positives au Covid-19, a annoncé mercredi l’OFSP.

La Suisse a recensé 37 cas supplémentaires de coronavirus en un jour, a annoncé mercredi l'Office fédéral de la santé publique (OFSP). Depuis le 15 mai, c'est la 6e fois non consécutive que la barre des 30 contaminations a été franchie.

La Suisse et le Liechtenstein comptent désormais 31'183 cas confirmés en laboratoire. Au total, 475'224 tests ont été effectués, dont 8% étaient positifs. Plusieurs tests positifs ou négatifs sont possibles chez la même personne. L'incidence se monte à 363 cas pour 100'000 habitants. L'âge médian des cas confirmés est de 52 ans.

Par rapport à la veille, aucun décès n'est à déplorer, souligne l'OFSP. Au total, 1678 personnes sont décédées en lien avec un Covid-19 confirmé en laboratoire. Les cantons pour leur part en dénombrent 1956. L'incidence se monte à 20 décès pour 100'000 habitants.

Âge médian de 71 ans

A l'heure actuelle, 3999 hospitalisations en lien avec un Covid-19 confirmé en laboratoire ont été déclarées. Par rapport à la taille de leur population, les cantons de Genève, Tessin, Vaud, Bâle-Ville et du Valais restent les plus touchés.

L’âge des patients hospitalisés allait de 0 à 102 ans, avec un âge médian de 71 ans. 60% d’entre eux étaient des hommes et 40% des femmes. Le nombre de personnes hospitalisées était plus élevé chez les hommes que chez les femmes à tout âge. L’incidence augmentait fortement avec l’âge, avec un maximum chez les personnes âgées de 80 ans et plus.

Parmi les personnes décédées, 58% étaient des hommes. Selon l'âge, le nombre de personnes décédées par 100'000 habitants est deux à trois fois plus élevé chez les hommes que chez les femmes. L'âge des personnes décédées allait de 0 à 108 ans, avec un âge médian de 84 ans.

Bilan de 13h

La pandémie a fait au moins 443’821 morts dans le monde depuis que la Chine a fait officiellement état de l'apparition de la maladie en décembre, selon un bilan établi par l'AFP à partir de sources officielles mercredi à 13h00. Plus de 8’192’130 cas d'infection ont été officiellement diagnostiqués dans 196 pays et territoires depuis le début de l'épidémie, dont au moins 3’768’400 sont aujourd'hui considérés comme guéris.

Les États-Unis, qui ont recensé leur premier décès lié au coronavirus début février, sont le pays le plus touché tant en nombre de morts que de cas, avec 116’963 décès pour 2’137’731 cas. Au moins 583’503 personnes ont été déclarées guéries. Après les États-Unis, les pays les plus touchés sont le Brésil avec 45’241 morts pour 923.189 cas, le Royaume-Uni avec 41.969 morts (298’136 cas), l'Italie avec 34’405 morts (237’500 cas) et la France avec 29’547 morts (194’217 cas).

La Chine (sans les territoires de Hong Kong et Macao) a officiellement dénombré un total de 83’265 cas (44 nouveaux entre mardi et mercredi), dont 4’634 décès et 78’379 guérisons.

L'Europe totalisait mercredi à 13h00 189’155 décès pour 2’445’674 cas, les Etats-Unis et le Canada 125’233 décès (2’237’198 cas), l'Amérique latine et les Caraïbes 83’704 décès (1’749’676 cas), l'Asie 26’307 décès (907’066 cas), le Moyen-Orient 12.328 décès (584’041 cas), l'Afrique 6’963 décès (259’712 cas) et l'Océanie 131 décès (8768 cas).

Plus de 5000 décès en Suède

La Suède a franchi la barre des 5000 décès, qui a pris des mesures plus souples que la plupart des autres pays européens pour tenter de contenir la pandémie, selon un dernier décompte de l'autorité sanitaire publié mercredi.

Dans le royaume de 10,3 millions d'habitants, 102 nouveaux décès ont été enregistrés ces dernières 24 heures, portant à 5041 le nombre total des morts dues au Covid-19, pour 54.562 cas confirmés (+1239).

Selon un bilan de l'AFP basé sur des sources officielles, la Suède est aujourd'hui l'un des pays du monde les plus touchés, avec 499,1 morts par million d'habitants, derrière six pays européens dont la Belgique, le Royaume-Uni, l'Espagne et l'Italie, et juste devant la France qui compte 452,7 morts par million d'habitants.

Appel au civisme

Le taux de mortalité enregistré dans le royaume nordique est près de cinq fois plus élevé que chez son voisin danois et jusqu'à onze fois plus qu'en Norvège. Contrairement aux autres pays nordiques qui ont opté pour une stratégie de semi-confinement, la Suède a exclu de placer sa population à l'isolement, estimant les mesures drastiques pas assez efficaces pour justifier leur impact sur la société.

Seules contraintes majeures, les rassemblements de plus de 50 personnes ont été interdits, de même que les visites dans les maisons de retraite. Pour le reste, le gouvernement en a appelé au civisme, demandant à chacun de «prendre ses responsabilités» et de suivre les recommandations sanitaires.

L'épidémiologiste en chef Anders Tegnell, de l'Agence suédoise de santé publique, avait reconnu début juin que l'approche adoptée par le royaume scandinave pouvait être améliorée, tout en continuant de la défendre.

ATS