Passer au contenu principal

Un jeune qui monteStéphane Patry a fait du hockey sa patrie

Le tout jeune attaquant prend du galon ce week-end et sera aligné avec Daniel Winnik et Eric Fehr. De la pression mais surtout un immense bonheur pour cet amoureux du jeu.

Stéphane Patry, 20 ans, esquisse un premier sourire. Il sera aligné avec Daniel Winnik et Eric Fehr ce week-end.
Stéphane Patry, 20 ans, esquisse un premier sourire. Il sera aligné avec Daniel Winnik et Eric Fehr ce week-end.
LUCIEN FORTUNATI

Il n’aime pas parler de lui. Par pudeur, sans doute. Parce quil n’a pas encore l’habitude d’être sous les feux des projecteurs. Ou si peu. Stéphane Patry, c’est un peu le symbole de ce Ge/Servette qui veut former ses champions avant de les faire éclore au plus haut niveau. Habitué au succès avec les juniors, Patry aborde la phase la plus délicate de sa carrière, le passage chez les pros, avec une décontraction assez bluffante. Un savant mélange de timidité, de talent et de passion pour ce sport qu’il a découvert, bambini, sur la glace de Meyrin. «J’ai vu mon frère jouer et j’ai essayé, raconte-t-il. On m’a mis sur les patins pour apprendre à tenir debout et à patiner. Très vite, j’ai vu de l’autre côté de la patinoire ceux qui pratiquaient le hockey libre et c’est là-bas que je voulais aller. Je suis assez vite tombé amoureux de ce jeu.»

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.