Passer au contenu principal

Patinage artistiqueStéphane Lambiel, sa vie de coach

Le Valaisan de 35 ans, désormais entraîneur national et coach personnel, a quitté sa bulle pour s’ouvrir aux autres. Impressions.

Stéphane Lambiel dit que «sur la glace comme dans la vie, être en couple, c’est difficile».
Stéphane Lambiel dit que «sur la glace comme dans la vie, être en couple, c’est difficile».
Yvain Genevay

Les lames crissent, les pirouettes s’enchaînent et les sauts se terminent plus ou moins bien. Au Palladium de Champéry comme ailleurs, le patinage artistique de pointe est d’abord un sacerdoce. À voir Stéphane Lambiel œuvrer avec ses ouailles, on tient la preuve qu’il n’est pas exclu de l’endosser avec le sourire. Le maestro encourage du pouce, porte de la voix, tape des mains, vole d’un élève à une autre, jauge tel saut, rectifie tel pas, accompagne du geste ou du regard, puis désamorce une figure ratée d’une vérité philosophique: «Sur la glace comme dans la vie, être en couple, c’est difficile.» Le Valaisan couve autant qu’il aiguillonne. Auprès des jeunes, la fascination opère et la flamme fait le reste.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.