Vevey sera la capitale du Léman

FootballLe Lausanne-Sport et Servette en découdront, ce samedi en Copet (17 h).

Image d'archives.

Image d'archives. Image: KEYSTONE

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le Festival des Alpes s’arrête pour la première fois à Vevey, ce week-end. Avec deux affiches alléchantes puisque Servette et le LS en découdront, samedi (17 h), alors que le PSV Eindhoven et l’OGC Nice se donneront, eux, rendez-vous en Copet le lendemain, dimanche (17 h).

Deux rendez-vous que Vevey United coorganise avec la société Match World, spécialiste en la matière. «Pour notre club, explique William von Stockalper, l’investissement – de quelque 15 000 fr. par match – est conséquent. Un montant qui englobe la sécurité, l’engagement de stadiers ainsi que la mise en place de buvettes. Heureusement d’ailleurs qu’une soixantaine de bénévoles nous ont rejoints. Grâce à l’organisation du match entre Sion et Benfica, il y a trois ans, nous avons aussi acquis une petite expérience dans le domaine, qui nous sera très précieuse.»

Afin de diminuer les coûts, Vevey accueillera donc un second match, dimanche. «Avec le PSV et Nice, continue le président veveysan, nous aurons ensuite une belle affiche européenne qui devrait attirer les amateurs de foot. Pour rentrer dans nos frais, il nous faudrait environ 2000 personnes sur le week-end, mais j’ose espérer que nous dépasserons un peu ce chiffre…»

Pour le derby, les prix ont été fixés à 20 fr. (tribune), 10 fr. (debout) et 5 fr. (enfants). Quant au dimanche, ils se monteront à 30 fr. et 20 fr.

Créé: 05.07.2019, 18h39

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Premier anniversaire des gilets jaunes
Plus...