L'union sacrée éclate à une semaine des Jeux

JO-2016Le maire de Rio a accusé le comité d'organisation, Rio2016, de «problème gravissime de gestion» du Village olympique.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

A une semaine des JO-2016, le front uni des organisateurs s'est brisé: le maire de Rio a accusé le comité d'organisation, Rio2016, de «problème gravissime de gestion» du Village olympique, tandis que le feuilleton des suspensions russes reprenait au détriment de huit haltérophiles.

«Ça a été une faille inacceptable, c'est dommage, parce que c'était le coup d'envoi des JO», a lancé Eduardo Paes dans une interview au vitriol publiée vendredi dans le quotidien O Estado de S. Paulo.

«Le Village olympique était prêt et, durant les trois mois où il est passé sous le contrôle du comité organisateur, il y a eu un problème gravissime de gestion. Pendant ces trois mois, on a pénétré dans les appartements et des choses ont été volées», a-t-il accusé.

Ouvriers mécontents

«Les portes restaient à moitié ouvertes, il y a eu un manque d'attention du comité organisateur, objectivement», a-t-il poursuivi. A la remise du lotissement à Rio2016, «il ne manquait pas une cuvette de toilettes, pas une lampe. Tout cela a malheureusement été volé au long de ces trois mois».

Sollicité par l'AFP en début de matinée, le comité d'organisation présidé par Carlos Nuzman n'avait pas répondu en fin d'après-midi.

Selon plusieurs médias brésiliens, les déprédations dans le Village auraient été causées par des ouvriers mécontents des retards de leurs paiements salariaux.

630 plombiers d'urgence

Lors de son inauguration dominicale, le Village présentait des avanies dans la moitié de ses 31 immeubles (de la fuite d'eau aux toilettes bouchées par des blocs de béton), désormais toutes résorbées après le recours en urgence de quelque 630 plombiers, selon Rio2016.

La principale délégation incommodée avait été l'Australie. Et elle joue décidément de malchance car vendredi, un incendie, vite maîtrisé et sans victime, s'est déclaré dans son bâtiment. Les Australiens ont dû un temps l'évacuer, le tout «sans drame», selon leur porte-parole, Mike Tancred.

Sur le plan sécuritaire, Pékin a alerté sur le fait que les Chinois (membres de la délégation olympique, journalistes et touristes) avaient été victimes de «vols fréquents et parfois à main armée».

La Russie, point d'interrogation

Pendant ce temps-là, les délégations continuaient d'affluer vendredi, notamment certains des réfugiés qui composeront une équipe inédite, ou encore l'Espagne avec une délégation de 320 personnes.

Celle des Russes a rejoint jeudi soir un premier petit groupe arrivé dès le week-end dernier. La Russie, engluée dans un scandale de dopage, reste le principal point d'interrogation sportif de l'avant-JO.

(afp/nxp)

Créé: 30.07.2016, 01h03

Infobox

Sécurité lors des JO : le président brésilien par intérim se veut rassurant

Michel Temer s'est déclaré vendredi «très tranquille» sur la sécurité des jeux Olympiques qui débuteront le 5 août sous très haute surveillance. «Nous avons aujourd'hui à Rio un dispositif de sécurité extraordinaire. Nous avons mobilisé beaucoup plus d'effectifs en comparaison d'autres événements internationaux antérieurs. En matière de sécurité nous sommes très tranquilles», a-t-il déclaré.

Articles en relation

Les athlètes privés de Rio montrent leurs talents

Dopage en Russie Les sportifs se sont affrontés dans un stade de Moscou, jeudi, pour montrer au monde ce dont ils auraient été capables aux Jeux. Plus...

Les animaux, meilleurs athlètes que les humains

Jeux olympiques Alors que les JO vont débuter le 5 août à Rio, le WWF s'est amusé à comparer les performances des athlètes à celles de bêtes sauvages. Les médailles d'or sont clairement animales. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Coronavirus et enseignement à la maison
Plus...