Passer au contenu principal

FootballUn YB miraculé lance sa campagne

Longtemps brouillon et mené en Ligue Europa, le champion de Suisse a battu les Glasgow Rangers au bout du temps additionnel.

Fassnacht a marqué le but victorieux à la 93e.
Fassnacht a marqué le but victorieux à la 93e.
AFP

Si Young Boys voit le printemps européen, il faudra se souvenir de cette soirée étrange qui a vu le champion de Suisse dominer, s’enliser, être sauvé du camouflet par un réflexe superbe de David von Ballmoos (90e) puis surtout rafler la mise au bout du temps additionnel grâce à une volée rageuse de Fassnacht (93e). Le Stade de Suisse pouvait exploser de joie et de soulagement.

Il venait en effet d’assister à un petit miracle. Plombés offensivement par trop d’imprécisions techniques, les Young Boys s’étaient compliqués la soirée aux confins de la première mi-temps. Le coupable? Cédric Zesiger. Pourquoi donc l’ancien Xamaxien avait-il décidé au dernier moment d’intercepter l’ouverture inoffensive de Barisic vers Alfredo Morelos au lieu de s’opposer à la course de l’attaquant colombien? Lui seul le sait. Morelos, qui n’en demandait pas tant, plaçait son corps en opposition et s’en allait battre von Ballmoos au premier poteau (44e). Un cadeau.

Fin de match crispante

Les Bernois pouvaient alors se consoler avec le souvenir des 44 premières minutes insipides de leur adversaire. Les Rangers de Steven Gerrard étaient-ils venus à Berne pour arracher le point de la combativité? Peut-être. Reste qu’au-delà des intentions, la pauvreté technique des Écossais appelle surtout ce constat: le seul grand joueur de cette équipe porte des mocassins.

Même mené, même imprécis, le champion de Suisse gardait donc le destin de ce match entre ses mains. Il l’empoignait avec plus de conviction dès la reprise. Et lorsque Nsamé et Garcia arrachaient le ballon à Tavernier, le Genevois pouvait centrer vers un Roger Assalé décisif dans les cinq mètres (1-1 50e). La suite? Une fin de match crispante et des penalties réclamés de part et d’autre.

Jusqu’à cet enchaînement incroyable: les deux gestes parfaits de von Ballmoos et de Fassnacht aux deux bouts du terrain. Un double miracle qui lance vraiment la campagne européenne des Bernois. Puisque cette victoire, couplée à la victoire de Feyenoord face à Porto (2-0), replace toutes les équipes de ce groupe H sur la même ligne après deux journées (trois points chacune).

BSC Young Boys – Rangers FC 2-1 (0-1)

Stade de Suisse, 26’348 spectateurs

Arbitre, M. Schuettengruber.

Buts: 44e Morelos 0-1. 50e Assalé 1-1. 93e Fassnacht 2-1.

Young Boys: Von Ballmoos, Janko, Sorensen, Garcia; Fassnacht, Aebischer, Lustenberger, Gaudino (73e Ngamaleu); Assalé (67e Lotomba), Nsamé. Entraîneur: Gerardo Seoane

Rangers: McGregor; Tavernier, Helander, Goldson, Bansic; Kamara; Arfield, Jack (65e Stewart), Davis, Ojo; Morelos. Entraîneur: Steven Gerrard.

Notes: Young Boys sans Martins, Camara, Sierro, Lauper ni Sulejmani.

Avertissements: 52e Sörensen (faute sur Ojo), 87e Zesiger, 89e Morelos (faute sur Lustenberger), 91e Tavernier (faute sur Ngamaleu), 92e Davis.

Coups de coin: 4-3 (2-1).

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.