Thiem cale face à Djokovic

TennisMalgré un break d’avance dans les deux sets, Dominic Thiem a subi la loi de Novak Djokovic, lequel jouera sa première finale sur terre de la saison (7-6, 7-6).

Novak Djokovic s'est imposé au bout d'un combat de 2h22'.

Novak Djokovic s'est imposé au bout d'un combat de 2h22'. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Si Dominic Thiem avait été aussi généreux vendredi, Roger Federer serait sans doute encore à la Caja Magica. Impressionnant face à «RF», l’Autrichien n’a pas réussi à enchaîner une deuxième performance de choix en vingt-quatre heures. Malgré deux breaks rapides dans chaque set (3-1 et 4-2), «Domi» a fini par subir la loi d’un Novak Djokovic impressionnant de maîtrise émotionnelle.

Bousculé d’emblée par la puissance de Thiem, pénalisé à deux reprises pour dépassement de temps au service, le Serbe aurait pu imploser. Il sembla même un peu entamé physiquement au cœur de la première manche lorsque les échanges se durcissaient. Mais le No 1 mondial a trop d’expérience pour se laisser piéger. Petit à petit, à l’aide de son retour et de sa patience, «Nole» a grignoté du terrain pour pousser l’Autrichien à la faute.

Après sa (relative) déception de Monte-Carlo – défaite contre Medvedev –, Novak Djokovic tient ici sa première victoire de référence de la saison sur terre battue. Elle arrive pile au bon moment. Et même si Dominic Thiem l’a un peu aidé lors des deux tie-breaks (doubles fautes, mauvais choix), le No 1 mondial a retrouvé samedi cette faculté à serrer le jeu dans les moments clés qui lui a permis de remporter les trois derniers Grands Chelems.

Créé: 11.05.2019, 18h42

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.