Roger Federer a tiré du «lourd». Mais il est d’attaque pour le record

TennisLe Bâlois se trouve dans la poule la plus relevée du Masters. Cela ne le détourne toutefois pas de son but: un septième titre à ce tournoi!

Roger Federer en kilt; une image que l'on ne verra pas à Londres.

Roger Federer en kilt; une image que l'on ne verra pas à Londres. Image: AP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Ce n’est pas parce qu’il a tout du gendre idéal que Roger Federer n’apprécie pas les facéties. Au contraire, même. Mardi soir, le Bâlois s’est ainsi illustré en enfilant un kilt pour affronter Andy Murray lors d’une exhibition – c’est le cas de le dire – disputée à Glasgow. Les images ont déjà fait le tour du monde, mais espérons qu’en se prêtant pareillement au jeu, l’homme aux 19 titres du Grand Chelem n’ait pas pris froid avant de rallier Londres, où se disputera dès dimanche le Masters 2017. Car cette épreuve, il l’abordera en immense favori; et ce, peu importe la présence ou non de Rafael Nadal (lire ci-contre)!

Forfait (logique) à Bercy la semaine passée, le No 2 mondial n’aura pas le temps de se reposer à l’O2 Arena, le tirage au sort effectué mercredi matin par Boris Becker lui ayant réservé le pire groupe possible, avec les présences d’Alexander Zverev (ATP 3), Marin Cilic (ATP 5) et Jack Sock (ATP 9).

Trois mauvais souvenirs

Si l’Américain – que «RF» affrontera en premier – apparaît comme le maillon faible du rendez-vous britannique, ou alors faudra-t-il que Sock soit bien dans ses baskets, les deux autres peuvent tout à fait viser les demi-finales, voire davantage si affinités. Sur le long terme, Federer n’a sans doute rien à craindre d’eux, mais il ne commettra pas l’impair de prendre ces deux adversaires à la légère durant la phase de poules. D’autant plus qu’il a clairement fait de ce rendez-vous l’un des gros objectifs de son automne!

Lauréat du Masters à six reprises (record absolu), le Bâlois s’élancera vers une septième couronne qui lui permettrait autant de faire tomber une nouvelle barrière que de ranger dans le grenier les souvenirs amers de ses trois dernières finales perdues, toutes contre un Novak Djokovic qui aurait pourtant passé pour la victime idéale à l’époque. Quelques regrets habitent encore l’esprit du Suisse, qui, s’il fut dominé en 2015 par le Serbe, manqua de réalisme en 2012 et fut surtout accablé par le sort deux ans plus tard, lorsque son dos, détruit, l’empêcha de défendre ses chances au lendemain d’un match complètement dingue contre Stan Wawrinka.

Une poule des éclopés

C’est donc six ans après son dernier triomphe chez les «Maîtres» (victoire face à Jo-Wilfried Tsonga en finale) que Federer peut espérer retrouver la couronne. Pas celle de No 1 mondial, laissée pour quelques points à Nadal, mais celle du roi des World Tour Finals, qu’il s’était offerte pour la première fois en 2003 à Houston. Bien qu’il ne faille pas tirer de plans sur la comète, le contexte apparaît idéal pour qu’il décroche son 96e titre en carrière; sa forme est étincelante, les conditions de jeu collent à merveille à son tennis ainsi qu’à son physique et l’adversité semble manquer d’expérience et de «corps» pour réellement l’inquiéter.

En témoigne d’ailleurs la composition de la poule «Pete Sampras», qui est clairement celle des éclopés. Derrière un Nadal qui a de nouveau les genoux qui grincent et se trouve actuellement entre les mains de son médecin personnel, on trouve en effet un Dominic Thiem sur les rotules (deux matches gagnés en deux mois seulement), un Grigor Dimitrov toujours inconstant et un David Goffin qui, aussi bon soit-il, est à bout de souffle après avoir dû sprinter afin de décrocher son billet pour Londres. Le Belge, qui n’avait disputé qu’un match l’an dernier à Londres après avoir dû remplacer Gaël Monfils, a en outre la finale de la Coupe Davis dans le viseur…

Certes, il y a trois ans, le passage par les bords de la Tamise n’avait pas empêché Roger Federer et Stan Wawrinka de détruire les certitudes françaises une semaine plus tard à Lille, mais les Helvètes étaient deux, alors que Goffin, No 1 au Plat Pays, ne sera épaulé que par un Steve Darcis en délicatesse avec un coude pour tenter de s’approprier le Saladier d’argent. Mission impossible entre les 24 et 26 novembre dans le même décor lillois? À voir…

De cela, en tout cas, Roger Federer n’a cure pour le moment. Lui qui reste sur deux titres glanés de rang (Shanghai puis Bâle) entend bien boucler la saison tambour battant en s’adjugeant son huitième titre de l’année (marque de fou!). Mais pour cela, il lui faudra abandonner le kilt. Place au costard et au tennis champagne!

Créé: 08.11.2017, 16h23

A SAVOIR

Groupe Sampras: Rafael Nadal, Dominic Thiem, Grigor Dimitrov et David Goffin.

Groupe Becker: Roger Federer, Alexander Zverev, Marin Cilic et Jack Sock.

Le programme
Dimanche, 15 h (heure suisse):
Federer-Sock; 21 h: Zverev-Cilic.
Lundi, 15 h: Thiem-Dimitrov; 21 h: Nadal-Goffin.

L’incertitude Nadal Toujours en délicatesse avec ses genoux, Rafael Nadal pourrait renoncer au Masters. L’Espagnol a jusqu’à vendredi pour se prononcer. À Londres, l’ATP n’ose pas imaginer la tête du Groupe Sampras si le No 1 mondial devait déclarer forfait. Imaginez en effet que Pablo Carreno Busta devrait prendre sa place…

A.CE.

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

De nombreux morts dans un attentat en Egypte
Plus...