Tadesse Abraham remporte la Course de l'Escalade

AthlétismeLe Genevois d'adoption est devenu samedi le premier Suisse depuis 1990 à s'imposer à Genève. La course populaire a été marquée par un record de participation.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Genève a vibré samedi au rythme de la Course de l'Escalade. Cette 38e édition a été marquée par un record de participation avec 42'456 inscrits, dont pour la première fois une majorité de femmes (51,1%).

Pour ce qui est de la course de l'élite, vingt-cinq ans après le Valaisan Pierre Délèze, le Genevois d'adoption, Tadesse Abraham, naturalisé suisse en 2014, s'est imposé au terme d'un sprint échevelé et rageur devant Belete Adere (Eth), tandis que l'Ethiopienne Helen Bekele l'emportait chez les femmes.

Plusieurs fois sur le podium à Genève mais jamais gagnant avant ce jour, Tadesse Abraham avait particulièrement à cœur d'enfin monter sur la plus haute marche. «Dans le sprint, l'ambiance et tous ces spectateurs qui me soutenaient m'ont motivé à puiser la dernière énergie au fond de moi», a souligné l'Erythréen d'origine, qui voulait plus que personne cette victoire sur sa terre d'accueil à laquelle il ne cesse de témoigner sa reconnaissance.

Marathons en préparation

Les Kényans avaient remporté les sept dernières éditions, Tadesse Abraham (33 ans) a brisé le cycle. Cela va gonfler le moral de celui qui vient au passage de signer un hat-trick du macadam, après ses succès en ville de Bulle et Bâle.

Pour un marathonien, Tadesse Abraham a démontré une sacrée pointe de vitesse dans les Bastions, sur une distance (7,32 km, bouclés en 21'00) qui n'était a priori pas faite pour l'avantager. Il va maintenant se concentrer sur la préparation du marathon olympique de Rio, pour lequel il est déjà qualifié.

Une Suissesse sur le podium

La Soleuroise Martina Strähl a démontré l'excellence de sa forme en devenant la première Suissesse depuis Angéline Joly-Flückiger en 2006 à monter sur le podium. La gagnante de Morat - Fribourg en 2013 a pris la 3e place en 24'41, à 34 secondes de l'intouchable Ethiopienne Helen Bekele.

Cette jeune athlète de 21 ans, hébergée au Petit-Lancy chez Tesfaye Eticha, a tout comme Abraham réussi la passe de trois après Bulle et Bâle. La Kényane Susan Kipsang, 2e, s'est intercalée entre les deux. La recordwoman de Suisse du marathon Maja Neuenschwander a pris la 7e place, à 26'' de l'étonnante Martina Strähl.

Record pour une course en Suisse

Un total de 42'456 coureurs ( 15,7 % sur un an) étaient inscrits, un record pour une course en Suisse.

L'épreuve du walking a ouvert les feux vendredi soir dans une ambiance un peu humide. Au total, 6193 marcheurs ont avalé à la lampe frontale les 8,36 kilomètres entre Veyrier et la Vieille-Ville. Cette catégorie qui lance les prémisses de l'épreuve connaît un succès croissant.

La grande fête populaire de la course à pied a débuté samedi matin sous un ciel un peu voilé avec les épreuves pour les plus petits. Les fillettes de six ans étaient les premières à s'élancer sur les pavés à 9h30. La foule venue en masse n'a pas ménagé ses efforts pour encourager les sportifs confirmés, occasionnels, amateurs ou d'élite.

Petite marge de manœuvre

Pour faire face à l'énorme participation de cette année ( 15,7% par rapport à 2014), les organisateurs ont misé sur des courses par blocs d'allure afin de fluidifier les pelotons. «Ce système a très bien fonctionné même s'il reste quelques améliorations à apporter», a relevé Jean-Louis Bottani, président du Comité d'organisation. «Mais avec une telle affluence, la marge de manœuvre est très mince», a-t-il ajouté.

Pour la première fois, des courses mixtes ont permis aux familles et aux amis de courir ensemble. Cette nouvelle catégorie a été très prisée. «Les gens étaient très satisfaits», a encore indiqué Jean-Louis Bottani. Et aucun incident grave n'a perturbé la journée. Il a seulement fallu faire face aux «bobos» habituels, selon Jean-Louis Bottani.

L'Escalade, c'est aussi la traditionnelle course de la Marmite lors de laquelle les coureurs sont déguisés pour arpenter le bitume. Un cortège bigarré avec toutes sortes d'animaux, de superhéros, de martiens ou autres bestioles a ravi le public dans une ambiance bon enfant.

Course numéro 1

L'Escalade est le rendez-vous incontournable des Genevois qui représentent deux-tiers des participants. Les Français sont aussi friands de l'épreuve (6648 inscrits) de même que les voisins vaudois (4367 inscrits). Avec une telle affluence la course de l'Escalade est la plus grande course populaire suisse loin devant le GP de Berne. (si-ats/nxp)

Créé: 05.12.2015, 19h57

Articles en relation

La foule court applaudir les bambins aux Bastions

Course de l'Escalade Il y avait une grosse affluence samedi matin pour les épreuves des plus jeunes. Plus...

Tapis rouge pour plus de 6000 marcheurs

Walking Première épreuve de la 38e édition de la Course de l'Escalade. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.