«C'était un vrai rayon de soleil», explique le père d'Estelle Balet

ValaisLa championne du monde valaisanne de «freeride» a été emportée par une coulée de neige, alors qu'elle participait au tournage d'un film.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

La championne du monde de «freeride» Estelle Balet, 21 ans, a été emportée par une avalanche en Valais mardi lors du tournage d'un film. Elle n'a pas survécu à la coulée malgré les tentatives de réanimation des sauveteurs.

L'accident a eu lieu au Portalet à Orsières (VS). La championne s'est élancée en snowboard dans la pente après qu'une première personne l'eut parcourue. Une coulée s'est alors déclenchée et a emporté la jeune femme sur près d'un kilomètre, dévalant des barres rocheuses, a communiqué la police.

Estelle Balet était équipée d'un détecteur de victimes d'avalanches, d'un airbag et d'un casque. Elle a pu rapidement être repérée grâce à sa veste. L'équipe de tournage du film a pu la dégager avant l'arrivée des secours. Mais les sauveteurs n'ont rien pu faire.

L'alerte a été donnée peu après 8h. A l'arrivée des sauveteurs, la jeune femme avait été dégagée. Mais les secouristes n'ont pas pu la réanimer malgré leurs efforts.

Estelle Balet venait de remporter pour la première fois la course de «freeride» Xtrême à Verbier le 2 avril. Cette victoire lui a assuré un deuxième titre mondial en «freeride» après celui remporté l'an dernier.

Tristesse et émotion

«Elle était très prudente, c'était tout sauf une tête brûlée», a déclaré à l'AFP son père, Eric Balet, directeur général de la société de remontées mécaniques Téléverbier. «C'était un vrai rayon de soleil, elle était toujours très attentive aux autres. Elle a vécu sa vie avec passion, tout est allé très vite, trop vite», a ajouté M. Balet, père de deux autres enfants plus âgés.

La nouvelle a provoqué une intense émotion parmi la population de Vercorin, le village où était domiciliée la jeune sportive. «Toute la population de la station connaissait Estelle», témoigne Alain Perruchoud, le président de la commune de Chalais sur laquelle se trouve Vercorin.

Alain Perruchoud a de la peine à cacher sa propre émotion. Il a des enfants de l'âge d'Estelle, ils ont fait du ski ensemble. «J'ai peine à imaginer la douleur qu'on peut ressentir quand on perd un enfant dans ces circonstances».

«Estelle était un soleil, elle était toujours motivée», a témoigné le snowboarder de Sierre (VS) Emilien Badoux sur les ondes de Rhône FM. Le champion du monde de snowboard 2014 était un proche d'Estelle Balet. Après sa victoire à l'Xtrême, la sportive n'a pas caché que le Sierrois lui avait insufflé la motivation pour décrocher la victoire.

Le snowboarder a dit sa tristesse, et aussi sa colère contre la montagne. «Elle est un peu traîtresse, elle met sa belle robe et derrière se cache la faux avec la mort».

Le Freeride World Tour rend également hommage à la jeune championne sur son site internet. «Estelle Balet était une étoile scintillante dotée d'un talent remarquable», indique l'organisation dont les pensées vont à la famille et aux amis de l'athlète.

Les réseaux sociaux ont aussi été envahis de nombreux témoignages de sympathie et de condoléances d'amis, de connaissances ainsi que de sportifs de tous horizons.

Compétitrice dans l'âme

Estelle Balet a mis très jeune les pieds sur un snowboard. Elle s'est toujours décrite comme une compétitrice. Un de ses rêves était de s'élancer dans les mêmes pentes que les hommes à l'Xtrême de Verbier. Ses concurrentes témoignaient d'ailleurs de son inlassable recherche de la difficulté.

Elle a débuté la compétition à un haut niveau en 2011 avec ses premiers pas sur le Junior Freeride Tour qu'elle a remporté en 2012. L'année suivante elle a gagné le Freeride World Qualifier puis, en 2014, le Freeride World Tour à tout juste 20 ans.

2016 sera l'année de la consécration avec une nouvelle victoire dans le Freeride World Tour couronnée d'une victoire à l'Xtrême. «C«est complètement fou. Pour n«importe qui, remporter Verbier, c«est magique. Certains disent que cela vaut un titre de championne du monde. Personnellement, j«ai les deux. Je suis simplement heureuse», disait-elle dans une interview au Nouvelliste après cette dernière course. (ats/sfp/nxp)

Créé: 19.04.2016, 13h44

Articles en relation

La Valaisanne Estelle Balet sacrée à Verbier

Freeride Estelle Balet a décroché le titre de championne du monde samedi au Bec des Rosses! La snowboardeuse valaisanne de 20 ans a conservé la tête du général en terminant 2e de la manche de Verbier. Plus...

Balet, chanceuse mais sacrée

Freeride Deuxième de l’Xtreme de Verbier, la Valaisanne est championne du monde de snowboard freeride Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Bruxelles veut que ses frontaliers chôment en Suisse
Plus...