Servette veut enchaîner à Lucerne

FootballAprès leur brillante victoire sur YB, les Grenat sont à la Swissporarena ce samedi soir pour confirmer.

Nouveau festival servettien ce soir à Lucerne?

Nouveau festival servettien ce soir à Lucerne? Image: Eric Lafargue

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La grisaille pour couvre-chef, la froideur en écharpe: la Swissporarena de Lucerne attend ce Servette qui a fait chuter le double champion en titre. Il y a une part de curiosité chez ces supporters bleu et blanc, qui se demandent si ces Grenat qui ont éteint YB la semaine dernière sont vraiment capables de reproduire ce type de performance. Au fond, ils n’ont pas tort: jamais encore cette saison les Servettiens n’ont réussi à aligner deux succès de suite.

Avec le match référence de dimanche dernier, les hommes d’Alain Geiger semblent pourtant prêts à enfin se lancer dans l’idée de confirmer. Le dire, c’est bien. Le faire, c’est mieux. Et avec ce Servette qui est souvent capable de souffler le chaud et le froid, il va falloir regarder attentivement ce match contre Lucerne. «J’ai insisté sur ce point, sur l’importance de confirmer après notre belle prestation contre Young Boys, assure Alain Geiger. Je crois que l’équipe a compris.»

La prise de conscience concerne l’engagement personnel et donc, au final, collectif. Face aux redoutables Bernois, c’est dans l’intensité et dans le rythme que Servette a fait la différence. C’est évidemment ce type d’implication physique qu’il faut pouvoir reproduire toutes les semaines. Sauf que contre YB, c’était paradoxalement plus simple: un match à domicile face au double champion invaincu alors et, surtout, des Bernois qui ne ferment pas le jeu. Ce sera sans doute une autre musique face à ce Lucerne qui peut se montre bien plus compact.

Avec le même onze de base

C’est vraisemblablement avec le même onze de base que Servette commencera cette rencontre. Soit: Frick; Sauthier, Rouiller, Sasso, Iapichino; Stevanovic, Ondoua, Cognat, Tasar; Wüthrich; Kyei. La question est moins de savoir si l’on parle d’un 4-4-1-1 ou d’un 4-2-3-1. En réalité, la présence de deux milieux derrière Wüthrich, dont Cognat pour les relations privilégiées, est davantage essentielle et c’est ce qui sera le cas.

Lucerne et Servette sont à égalité au classement, avec 15 points chacun. Le duel promet. Avec un Tasar en pleine forme (deux buts contre YB), un Cognat retrouvé, un Stevanovic toujours généreux et dangereux et un Wüthrich en chef d’orchestre, Servette a des arguments offensifs. Avec Rouiller en patron derrière, épaulé par Sasso, Sauthier qui a retrouvé des couleurs, Frick qui a fait taire ses détracteurs et Ondoua qui impose son physique au milieu, les Grenat ont aussi une assise défensive qui a laissé Young Boys muet.

Mais si ce potentiel existe, il doit maintenant s’inscrire concrètement sur le terrain. Alain Geiger, qui fête son 50e match à la tête de l’équipe, croise les doigts... Réponse ce samedi soir à Lucerne.

Créé: 09.11.2019, 17h42

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Le Conseil fédéral contre l'interdiction totale de la pub pour le tabac
Plus...