Servette s’évite l'affront d’une défaite contre le cancre

FootballDans une partie médiocre, Servette a décroché un succès heureux à Wohlen et retrouve sa place sur le podium.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Malgré les nombreuses absences et le manque d’enjeu, les Genevois avaient bien quelque chose à perdre en se rendant dans la campagne argovienne: leur dignité. Opposés à un adversaire qui n’a plus rien à attendre depuis sa demande de relégation volontaire et qui collectionne les échecs comme un Don Juan les conquêtes, ils n’avaient simplement pas le droit de se vautrer, sous peine de se «taper» la honte.

Avant ce duel, Wohlen campait en effet sur 22 rencontres sans connaître le succès. Une série négative presque historique que les courageux élèves de Jankovlevic tentent vainement de briser journée après journée, sans jamais abdiquer. Mais sans jamais y parvenir non plus.

À l’image de la saison

Alors, pour quiconque s’oppose à ce brave cancre de la catégorie, la perspective d’un échec porte désormais le poids du déshonneur. Fort heureusement pour lui et sa fierté, Servette n’a pas été le bon client pour Wohlen. Il n’en a cependant pas été si loin et le résultat final apparaît comme un brin flatteur. Trompeur en tout cas, car avant que n’intervienne le but de la sécurité dans les arrêts de jeu, œuvre subtile de Paolo de Ceglie suite à une relance manquée du gardien Stutzer, les Grenat sont passés par des moments de souffrance. «C’est à l’image de ce que l’on a proposé cette saison. Cette équipe a la particularité de se mettre au niveau de l’adversité», regrette une fois encore Bojan Dimic.

Ce mimétisme inopportun a bien failli coûter cher dans un Niedermatten vidé de ses observateurs. Entreprenants, les visiteurs ont pourtant d’emblée mis la pression devant la cage gardée pour la première fois par Dominik Stutzer. L’ouverture précoce de Willie était censée assommer l’opposition. Mais cette dernière a réagi à la demi-heure. Pacar a alors profité des largesses de la défense genevoise pour ajuster une reprise de la tête imparable.

La réponse presque immédiate de la tête de Miroslav Stevanovic, probablement en position de hors-jeu suite au coup franc botté par Sébastien Wüthrich, n’a pas mis son collectif à l’abri, loin de là. «Au lieu de boucler l’affaire en trente minutes, on se complique la tâche. On commence à douter, à déjouer et à se faire peur, peste le successeur de Meho Kodro. On a beau mettre en garde, prévenir, les choses se déroulent tout de même. Pour moi, c’est une simple question de mental.»

La meilleure défense

Dès lors et jusqu’au terme des débats, les deux formations se sont créé une multitude d’occasions d’aggraver le score ou de l’inverser. «Dans un tel contexte, le rythme est davantage relâché, plus tranquille.» Par maladresse, le plus souvent, ou par manque de chance, parfois, la marque n’a longtemps plus évolué. «Notre jeu de transition n’était pas mauvais, mais c’est souvent la dernière passe qui a fait défaut», précise l’entraîneur serbe. Les événements auraient néanmoins pu prendre une tournure différente si l’arbitre avait sifflé une faute de main involontaire mais somme toute évidente de Fabry dans ses «16 mètres» en tout début de seconde période.

Ces trois points permettent au final à Servette, qui a perdu son latéral droit Sally Sarr en fin de partie suite à une blessure au tendon d’Achille, de se repositionner sur le podium. Après avoir évité le traquenard argovien, il est toujours en mesure d’accomplir son objectif de fin de saison qui est de terminer deuxième et de conserver son statut de meilleure défense de la ligue. (TDG)

Créé: 11.05.2018, 09h51

Stevanovic est une nouvelle fois l’une des rares satisfactions dans le camp grenat. (Image: Éric Lafargue)

Wohlen - Servette 1-3 (1-2)

Niedermatten. 350 spectateurs

Arbitre: Jancevski.

Buts: 10e Willie 0-1, 30e Pacar 1-1, 33e Miroslav Stevanovic 1-2, 91e de Ceglie 1-3.

Wohlen: Stutzer; Elvedi, Bicvic, Gudelj; Schultz; Foschini, Pasquarelli, Muhamed Seferi (75e Tadic), Kleiner; Sulejmani (67e Taulan Seferi), Pacar (82e Wiget).

Servette: Frick; Sarr (80e Souare), Castro Barros, Nathan, Busset; Wüthrich (80e Shala), Dalibor Stevanovic, Chagas, Willie; Omeragic (64e de Ceglie).

Avertissements: Schultz (32e, jeu dur), Willie (42e, antijeu), Pasquarelli (48e, réclamations) et Shala (92e, jeu dur).

Notes: Servette sans Alphonse, Cespedes, Hasanovic, Lang, Mfuyi, Sauthier (blessés), Antunes (malade), Imeri (équipe de Suisse M18), Gazzetta ni Le Pogam (pas convoqués).

Challenge League

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Affaire Maudet: nouvelle révélation
Plus...