Servette repart avec le même onze

FootballGeiger fidèle aux titulaires de Berne. Henchoz procède à quatre changements à Sion. La tension monte à la Praille.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Fort de sa performance collective contre Young Boys lors de la reprise (1-1), dimanche passé, Servette va présenter le même visage, sur le papier pour commencer, contre Sion. Ce derby des frères ennemis, qui marque le retour des Grenat devant leur public en Super League, est attendu depuis six ans. Alors, forcément, la tension monte dans les parages du Stade de Genève.

Mais Alain Geiger reste calme. Il fait donc confiance au même onze de départ qu’à Berne, organisé logiquement selon le même schéma: un 4-2-3-1 modulable selon les circonstances. À Ondoua et Congat de boucler l’axe au milieu. À la défense de se montrer intraitable. Au potentiel offensif des Grenat de s’exprimer avec notamment Wütrich, Tasar, Stevanovic et Kone.

Du côté de Sion, quelques changements, quatre au total comparativement au match perdu contre Bâle. Concernant le poste de gardien, Stéphane Henchoz a tranché: exit Anton Mitryushkin, c’est Kevin Fickentscher qui gardera la cage valaisanne. Le portier russe paie cash son but gag (ballon qui passe sous le pied) encaissé contre les Bâlois la semaine passée, ainsi qu’une prestation peu convaincante contre Valence en milieu de semaine. Pour le reste, Sion semble rester fidèle à son espèce de 5-2-3. Mais avec des rocades. Au milieu, Kasami cède sa place à Toma; devant, Luan, incertain mais sur le banc, s’efface pour Itaitinga. Enfin, Abdellaoui remplace Ruiz.

En attendant le coup d’envoi, les deux kops qui se détestent se sont déjà échangé leurs plus belles amabilités, à gorges déployées bien sûr et avec la gestuelle appropriée. Sur ce plan, en six ans, rien n’a changé et c’est peut-être aussi pour cela que ce derby demeure toujours électrique. Davantage sans doute pour les supporters que pour les joueurs, en cette deuxième journée de la saison. Place au match.

Créé: 27.07.2019, 18h36

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.