Servette réagit, Gonzalez peut partir la tête haute

FootballLes Grenat retrouvent la deuxième place du classement en fêtant «Gonzo» après s’être fait très peur à la Praille.

Dernier match en titulaire pour David Gonzalez, avec sa fille Miyla dans les bras. Il conseillera les jeunes désormais.

Dernier match en titulaire pour David Gonzalez, avec sa fille Miyla dans les bras. Il conseillera les jeunes désormais. Image: ERIC LAFARGUE

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Titulaire et capitaine pour l’occasion, David Gonzalez est entré sur la pelouse en dernier, avec sa fille dans les bras, peu avant le coup d’envoi d’un Servette-Winterthour qui restera son dernier match sur le terrain sous «ses» couleurs.

À 31 ans, avec des priorités juvéniles qui ont le sourire de sa petite Miyla, le brave David met un terme à sa carrière professionnelle. Est-ce pour lui faire une ultime farce que ses coéquipiers l’ont abandonné durant un quart d’heure au début de la rencontre? Fabry avait offert un penalty aux Zurichois dès la 3e minute, tout l’axe s’était ensuite ouvert devant lui laissant son ex-coéquipier Karim Gazzetta s’engouffrer pour le crucifier et n’était un sauvetage de classe sur une reprise de Silvio, Winterhour aurait mené 3-0. Non, il était dit que tout cela ne devait être qu’une mauvaise blague, que «Gonzo» ne devrait pas vivre dans la douleur son hommage.

Alors tout est rentré dans l’ordre en quelques minutes. Six pour être exact. Le temps pour Wüthrich de décaler Nedim Omeragic d’une géniale déviation pour le 1-2; le temps pour Micha Stevanovic de briller ensuite avec deux centres, le premier pour Willie, le second pour Chagas: deux caviars, deux buts pour passer de 0-2 à 3-2. Il faut bien avouer que Winterthour n’était guère mobilisé, mais ça, David Gonzalez n’en avait cure. Il a plutôt savouré cette petite remontada, qui s’inscrivait en creux d’une autre n’ayant pas eu lieu. Cela dit, Servette a au moins retrouvé la deuxième place du classement. Son seul lot de consolation pour cette saison, qu’il faudra défendre lors des deux dernières journées. «Disons que le début de match était plutôt curieux, souriait Gonzalez. Je dis merci à mes coéquipiers pour avoir fait le nécessaire par la suite. Cela m’aurait un peu dérangé de terminer sur une défaite…» Il ne range pas complètement ses gants. Non, s’il quitte la première équipe, David reste dans le club, au sein de l’académie. «Je passe mes diplômes d’entraîneur de gardien, c’est une belle opportunité qui se présente. Quand je regarde en arrière, je me revois en gamin à Balexert, avec le rêve de jouer dans la première. Et puis c’est arrivé. Je remercie ma famille, mes amis, ma femme, tous ceux qui m’ont soutenu. Parce que ce n’est pas simple de réaliser son rêve de gosse.» Les jeunes portiers grenat en herbe profiteront des précieux conseils d’un gardien irréprochable et professionnel. Qui peut partir la tête haute, sur une victoire marquée par le doublé d’un jeune, Nedim Omeragic. L’idée d’une transmission de témoin aussi.

Pour le reste, la nomination d’un entraîneur est toujours l’urgence pour Servette, en vue de la saison prochaine et de la lutte avec Lausanne, notamment.

(TDG)

Créé: 14.05.2018, 23h13

Servette - Winterthour 4-2 (3-2)

Stade de Genève,
1012 spectateurs
Arbitre: M. Bieri.
Buts: 3e Silvio, pen., 0-1; 10e Gazzetta 0-2; 22e Omeragic 1-2; 27e Willie 2-2; 28e Chagas 3-2; 65e Omeragic 4-2.
Servette: Gonzalez; Sarr
(38e Souare), Fabry, Nathan, Busset; M. Stevanovic, D. Stevanovic, Wüthrich, Willie; Chagas (85e Vitkieviez), N. Omeragic (66e De Ceglie).
Winterthour: B. Milosavljevic; Markaj, Doumbia, Lopez, Stettler; Ljubicic (69e Katz), N. Milosavljevic; Radice, Gazzetta (76e Sliskovic), Schultz (66e Sutter); Silvio.
Avertissements: 2e Fabry (antijeu), 75e Silvio (jeu dur).

Challenge League

Challenge League

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Elections en Europe: les Verts progressent partout
Plus...