Passer au contenu principal

Servette et la notion de plaisir comme horizon

Les Grenat attendent Xamax ce samedi à la Praille (19 heures). Avec des idées qui font mouche jusque-là. Rafraîchissant.

Ce Servette joueur n’oublie pas d’être aussi très solidaire sur le terrain. De quoi bousculer les codes pour un néo-promu.
Ce Servette joueur n’oublie pas d’être aussi très solidaire sur le terrain. De quoi bousculer les codes pour un néo-promu.
Eric Lafargue

En ces temps précautionneux où les comptes d’épiciers racontent plus la manière que l’art, Servette est une bulle de fraîcheur. Un néo-promu sans complexes qui calcule à rebours, pour regarder devant et pas derrière. Tropisme de la fuite en avant? Même pas. Tout semble simple et légitime, aux taiseux qui ruminent des systèmes clos, les Grenat chantent des refrains enjoués. On ne sait pas si cela va durer toujours, il y a aura sûrement des moments plus compliqués à gérer, alors en attendant il faut sans doute en profiter.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.