Servette cartonne et s’échappe en tête

FootballLe SFC a fait une nouvelle bonne affaire en écrasant Chiasso à domicile (5-1), lors de la 16e journée de Challenge League.

Alphonse, àgauche, a réussi un doublé.

Alphonse, àgauche, a réussi un doublé. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Le leader, Servette, qui dispose de la meilleure attaque de la ligue, qui accueille la lanterne rouge, Chiasso, qui a la défense la plus perméable: le match des contraires n’a pas accouché d’une surprise. La tactique prudente des Tessinois, ce 5-3-2 très bas, a su contenir les assauts grenat durant vingt minutes, mais pas plus. Avant que les hommes de Geiger n’enfoncent le clou en seconde période.

Ce succès 5-1, qui raconte la belle santé des Genevois (septième victoire de suite), se double d’une belle opération au classement. Avec la défaite de Wil et le nul de Lausanne à Aarau (2-2), Servette a creusé l’écart en tête du classement. Les Grenat ont désormais cinq points d’avance sur Wil, six sur Winterthour et sept sur le LS. Un coussin sur lequel ils n’entendent pourtant pas se reposer samedi prochain, lors du choc lémanique à la Pontaise.

Contre Chiasso, c’est par des centres précis de Yoan Séverin que la situation s’est débloquée. Le premier trouvait Schalk au second poteau après qu’Alphonse eut effleuré la balle, le second, quatre minutes plus tard, fusait sur la tête d’Alphonse qui transformait cette fois sans demander son reste. En fait, il n’y a jamais eu photo entre ce Servette en pleine confiance et ce Chiasso moribond. Ni dans le 4-1-3-2 de la première période, ni dans le 4-4-1-1 d’après le thé. Tout juste Josipovic s’est-il signalé une ou deux fois, notamment sur une belle frappe et en sauvant l’honneur à 4-0, quand la messe était déjà dite.

Parce que le début de deuxième mi-temps a éteint les derniers espoirs de Chiasso. Stevanovic avait ajusté la tête d’Alphonse pour le 3-0, avant que l’arbitre ne siffle penalty pour un tacle des deux pieds en avant sur Routis, monté. Wüthrich transformait facilement. À 4-0, Geiger lançait alors dans le bain Koro Kone. Le buteur ivoirien, après trois mois dans les tribunes en attendant son permis de travail, avait enfin reçu le sésame. Il s’est d’ailleurs aussitôt ménagé une occasion. Et c’est dans les arrêts de jeu qu’il aura fêté son retour aux affaires par un but, le 5-1. L’homme est redoutable, Geiger a une sérieuse solutions de plus devant.

Bref, le monologue servettien s’est poursuivi, dans des circonstances décousues, Chiasso se ruant soudain à l’attaque. Sans grande conséquence. Juste cet avertissement avec ce but de Josipovic ou encore une ou deux autres alertes: il faut rester concentré même quand l’issue du match est connue. Servette peut maintenant se concentrer sur le derby contre Lausanne, samedi prochain

Servette - Chiasso 5-1 (2-0)

Stade de Genève, 2713 spectateurs.

Arbitre: M. Schärli.

Buts: 23e Schalk 1-0; 27e Alphonse 2-0; 51e Alphonse 3-0; 57e pen. Wüthrich 4-0; 75e Josipovic 4-1; 92e Kone 5-1.

Servette: Frick; Sauthier, Routis, Rouiller, Séverin; Imeri; Stevanovic (88e Mfuyi), Wüthrich (72e Antunes), Cognat; Schalk (58e Kone), Alphonse (58e Folonnier).

Chiasso: Mossi; Padula, Alessandrini, Martignoni, Ajeti (36e Lurati), Belometti (56e Malinowski); Bahloul, Rey (74e Kabacalman), Guidotti; Batista (68e Carvalho), Josipovic.

Avertissements: 54e Cognat (antijeu). (nxp)

Créé: 02.12.2018, 18h03

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Amherd, première femme à la tête de l'armée suisse
Plus...