Passer au contenu principal

Servette n’attend plus que la licence pour fêter la promotion

Vainqueur de Köniz samedi soir (3-0), les Grenat espèrent recevoir une licence en première instance aujourd’hui

Sur le terrain, les Grenat font bloc, en tête du classement. En coulisse, c’est déjà la saison prochaine qu’il faut anticiper.
Sur le terrain, les Grenat font bloc, en tête du classement. En coulisse, c’est déjà la saison prochaine qu’il faut anticiper.
Eric Lafargue

A la fin avril, le bonheur ne tient qu’à un fil. Réinventé à l’envi, l’adage du mois prend des formes que Servette pourrait faire siennes. Le bonheur grenat? C’est une équipe en tête du classement de Promotion League, c’est un club qui se reconstruit après avoir perdu un an dans ce purgatoire pour de mauvaises raisons, une gestion jusqu’au-boutiste de la précédente direction. Le bonheur servettien ce serait surtout de recevoir ce lundi, à la mi-journée et en première instance, une licence de jeu en bonne et due forme pour évoluer la saison prochaine en Challenge League.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.