Serein et joyeux, Servette veut confirmer

FootballRentrés du Portugal dimanche soir, les Grenat sont déjà à pied d’œuvre pour régler tous les détails. Dans la joie.

Alain Geiger et les Servettiens ont retrouvé Genève. Oubliés les 17 à 18 degrés du stage en Algarve.

Alain Geiger et les Servettiens ont retrouvé Genève. Oubliés les 17 à 18 degrés du stage en Algarve. Image: Eric Lafargue

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le soleil rasant d’un après-midi hivernal baignait Pan-les-Ouates d’une lueur diffuse. C’est à, dans la banlieue genevoise, que trois fourgonnettes ont déversé une joyeuse bande de copains, pas même refroidis par les frimas ou par ces petits trajets désormais rituels entre le vestiaire du Stade de Genève et le lieu désigné pour s’exercer. Il faut croire que l’on s’habitue à tout, même à devoir composer sans un centre d’entraînement personnel digne de ce nom. C’est le lot de ce Servette FC qui fait contre mauvaise fortune bon cœur, hébergé actuellement aux Cherpines après avoir gambadé notamment à Perly. On en oublierait presque que l’on parle de la meilleure équipe du canton, qu’elle bataille dans l’élite en Super League avec brio et qu’elle mérite mieux que ça.

C’est au Portugal, en Algarve, que la bonne troupe a trouvé jusque-là des conditions idéales. Les 17 à 18 degrés de Vilamoura sont loin, c’est maintenant sous des latitudes moins accueillantes que se poursuit la préparation. Personne ou presque ne manque à l’appel. Un seul blessé dans le contingent : Alex Schalk. Le Néerlandais a été touché dans les jours qui ont suivi le début du stage portugais. La poisse. Servette devra composer sans lui durant trois semaines, il souffre d’un problème osseux au bassin.

Des jeunes très présents

Pour le reste, «JB» Park, malade, se soignait, tandis que Grejohn Kyei était ménagé. Autrement dit, tout le monde était pratiquement présent pour cette reprise de l’entraînement en Suisse. Y compris les six jeunes qui ont grossi les rangs au Portugal. On parle d’Alexis Martial, Mathis Holcbecher, Edin Omeragic, Quentin Viera (qui sera prêté à Carouge), Nicolas Vouilloz et Ricardo Alves (ndlr: ex-Azevedo). Le futur grenat en provenance des M21. Ricardo Alves incarnant cette philosophie: le meneur de jeu doit intégrer la première équipe pour la seconde phase du championnat.

Evoquer Alves, c’est parler d’un remplaçant naturel à Sébastien Wüthrich. On sait que, faute d’accord entre le joueur et le club pour prolonger le contrat au-delà du 30 juin, le No 10 n’aura vraisemblablement plus vraiment le même temps de jeu qu’avant la pause. Le Neuchâtelois est en contact avec quelques clubs, il pourrait aussi bien quitter Servette. Dans tous les cas, Alain Geiger se prépare déjà à s’organiser sans l’un de ses titulaires.

Des succès sans Wüthrich

L’absence du meneur de jeu n’a d’ailleurs pas gêné les Grenat aux entournures lors des matches amicaux disputés en Algarve. Quatre rencontres disputées, quatre succès. Les adversaires: deux clubs néerlandais pour commencer Vitesse Arhem (2-0) et RKC Waalwijk (1-0), une victoire de prestige face au Wolfsburg de Mbabu (2-1) et un dernier succès contre FC Séoul (2-1). De quoi prendre 2020 par le bon bout.

Comme le groupe se porte bien, qu’il compte sur ses jeunes, pas de renforts en vue pour le moment. On imagine que si une opportunité intéressante se présente, Servette saura prendre sa chance, il a encore quelques jours pour le faire et on se souvient qu’Alain Geiger ne dirait pas non à l’arrivée d’un couloir gauche capable de jouer latéral. Ou le contraire. Mais en attendant, il composera avec le contingent qui a fait ses preuves durant la première phase de la saison.

SLO avant Xamax

C’est avec une opposition amicale contre Stade Lausanne Ouchy que les Grenat mettront un point final aux matches amicaux. Ce sera ce samedi (15 heures), à Vernier si cela se joue sur un terrain synthétique. Mais Servette aimerait jouer sur de l’herbe, même si la reprise le 25 janvier a lieu sur la pelouse artificielle de Xamax. «Notre calcul, c’est de voir plus loin, relevait Lionel Pizzinat, le Team manager. Le premier match a lieu sur un synthétique à Neuchâtel, oui, mais tous les suivants sur du vrai gazon.» Si Servette trouve un «vrai» terrain d’accueil en herbe, le match contre SLO n’aura pas lieu à Vernier, les dirigeants communiqueront le nouveau lieu.

Ensuite, le 25 janvier, ce sera la reprise. A la Maladière, face à Xamax. Avant de recevoir Thoune. Battre les équipes classées 9e et 10e serait assurément une bonne idée pour Servette dans l’idée du maintien, le premier objectif du néo-promu. Qui pourrait même alors rêver en couleur…


Geiger: «L’équipe doit être ambitieuse»

Alain Geiger, bien rentré du Portugal: quatre succès en quatre matches amicaux, tout s’est bien passé, non?

Oui, très heureux des conditions trouvées sur place. Après, les quatre matches amicaux remportés… C’est bien, notamment contre une équipe comme Wolfsburg, mais je ne veux pas y attacher trop d’importance. J’ai surtout profité de ces matches pour faire tourner l’effectif d’une mi-temps à l’autre ou de match en match, en intégrant les jeunes qui étaient avec nous en Algarve.

Egalement en vous préparant à composer sans Sébastien Wüthrich, qui n’était pas présent au stage faute d’avoir trouvé un accord avec le club pour prolongé son contrat?

Sébastien est là, il s’entraîne maintenant en Suisse avec nous, mais il est dans une phase d’attente… Bien sûr que j’ai pensé le futur sans lui. Nous pouvons jouer en 4-4-2, mais aussi en gardant le 4-2-3-1 avec d’autres solutions. Comme le jeune Ricardo Alves à sa place, ou Park, je l’ai testé. Ou encore Cespedes, ou Tasar. L’important c’est d’avoir une marge de manoeuvre.

Comment voyez-vous la reprise, le 25 janvier déjà, Euro 2020 oblige?

Deux matches compliqués, à Neuchâtel et contre Thoune, les deux équipes les plus mal classées. La compétition nous dira où nous en sommes. Si l’on pense maintien, l’idéal serait de commencer avec deux succès. Parce qu’après, cela conditionner une dynamique. L’équipe doit être ambitieuse. D.V.

Créé: 14.01.2020, 19h34

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Genève: les communes les plus riches ont le plus de chiens
Plus...