Un nouvel entraîneur, mais Servette ne change pas

FootballMalgré la patte de Bojan Dimic, les Grenat égarent encore deux points à Winterthour (1-1).

Alphonse pensait avoir donné la victoire à Servette…

Alphonse pensait avoir donné la victoire à Servette… Image: LAFARGUE/ARCHIVES

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Quand tout (ou presque) est perdu, cela ne signifie pas qu’il n’y a plus de bonnes idées à avoir. Dans sa situation d’intérimaire, Bojan Dimic a tout intérêt à rechercher les inspirations géniales. Elles ne donneront vraisemblablement pas la promotion à Servette, surtout pas après le nul concédé lundi à Winterthour (1-1), mais elles peuvent poser les bases pour la saison prochaine.

Dimic aime insister sur la notion de plaisir. Celui-ci vient sans doute par les résultats, mais y ajouter un peu de jeu n’est pas superflu. Alors mieux vaut des joueurs à l’aise techniquement. Et autant dire qu’avec un trio Cespedes-Imeri-Wüthrich aligné pour défier Winterthour, Servette n’avait jamais eu un milieu aussi habile depuis le début de saison.

Cela ne résout pas tous les maux. Cela ne fait pas non plus du SFC une équipe attrayante. Mais cela traduit au moins des intentions tout en donnant de la maîtrise technique. Lundi soir, Servette a semblé un petit peu plus sûr de son fait, moins dans la résignation. Schématiquement, cela s’est illustré en première période par une relance régulièrement courte et à trois, Cespedes accompagnant ses centraux. «J’aime que la première passe soit réussie, explique Dimic. J’aimerais avoir plus de possession. Mais on n’a pas encore eu beaucoup de temps pour travailler cela.»

Il faut être clair: Servette part de trop loin pour afficher une assurance collective qui lui rendrait facile un déplacement à la Schützenwiese. Pire, les Servettiens ont souvent été dépassés. Par les appels dans le dos de Sauthier effectués par Duah, surtout, qui ont causé bien des frayeurs à Gonzalez.

Servette, lui, a souvent cherché les côtés, enchaînant les centres mal ajustés. Jusqu’au but d’Alphonse (84e), qui coupait bien un bon ballon de Wüthrich. En termes de physionomie, la logique était respectée. «Après avoir été trop bas en première mi-temps, nous sommes sortis un peu plus en deuxième, analyse Dimic. Plus le temps avançait, plus on avait d’emprise sur le match. Mais on manque de tranchant dans les vingt derniers mètres. On aurait dû profiter de nos temps forts pour marquer plus.» Oui, car Winterthour a égalisé sur une superbe frappe de Saliji cinq minutes après le 0-1.

En fait, ce Servette de Dimic est encore celui de Kodro. Il peine à produire du jeu, à se créer de réelles occasions et affiche encore une fébrilité certaine dans ses temps faibles. Mais comment pourrait-il en être autrement, alors que le changement est intervenu il y a dix jours? Et que le remplaçant était l’adjoint du précédent entraîneur? Le changement est pour l’instant imperceptible.

(TDG)

Créé: 19.03.2018, 23h08

Winterthour - Servette 1-1 (0-0)

Schützenwiese,
1800 spectateurs

Arbitre:
M. Schärli.

Buts:
84e Alphonse 0-1, 89e Saliji 1-1.

Winterthur: Minder; Markaj, Isic, Lopez, Schulz; Doumbia; Radice (71e Saliji), Huser, K. Gazzetta (77e Milosavljevic), Duah; Sliskovic (60e Silvio).

Servette: Gonzalez; Sauthier, Mfuyi, Nathan, Sarr; Cespedes (77e Alphonse); M. Stevanovic, Imeri (46e D. Stevanovic), Wüthrich, Vitkieviez (82e Willie); Chagas.

Notes: Winterthur sans Katz, Ljubicic, Roth, Sutter et Ulrich (blessés). Servette sans Busset, De Ceglie et Le Pogam (blessés).

Avertissements: 12e Cespedes, 31e Chagas, 42e Schulz, 46e Duah, 57e Sauthier

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Arrestations dans l'affaire des cinq femmes tabassées
Plus...