Passer au contenu principal

Par nécessité, les Grenat enfileront le bleu de travail

Une pelouse qui aura peut-être des allures de bourbier, un besoin de points: la venue de Saint-Gall, dimanche, est un test pour Servette.

Servette (ici Rouiller) veut se battre pour se relever.
Servette (ici Rouiller) veut se battre pour se relever.
Eric Lafargue

L’occasion fait le larron. Pour un Servette FC qui n’a plus gagné depuis le 25 août, qui va devoir s’employer sur le bourbier de la Praille (pluie prévue samedi et dimanche), qui n’est plus du tout porté par la spontanéité qui avait séduit au tout début et qui se cherche une nouvelle dynamique, la venue de Saint-Gall, dimanche, offrira peut-être la chance de montrer un autre visage. En résumé: un peu moins de glamour, un peu plus de hargne, un état d’esprit plus dans le combat que dans l’esthétisme.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.