Passer au contenu principal

Merci à Servette pour cette ballade des gens heureux

Les Grenat balaient Zurich 4-1 et peuvent viser la troisième place de Bâle. Un merci général.

Koro Kone a marqué trois buts après être entré à la 65e. Belle réponse d’un buteur en mal de réussite.
Koro Kone a marqué trois buts après être entré à la 65e. Belle réponse d’un buteur en mal de réussite.
Eric Lafargue

Bercé d’un refrain qu’il chantonne en boucle, une «ballade des gens heureux», Servette s’abandonne à son bonheur déconcertant, le regarde grandir, s’en abreuve dans une joyeuse insouciance. Les Grenat ne veulent pas savoir de quoi leur avenir sera vraiment fait, au fond cela ne sert à rien. Ils cueillent le jour, fidèles à cette sorte de «carpe diem» qui les guide. C’est beau à voir.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.