Passer au contenu principal

Marc Roger: «A Servette, j’ai été le bouc-émissaire»

L’ex-président de la faillite du Servette FC en 2005 revient via un livre sur l’épisode qui l’a conduit en prison. Sa vérité…

Marc Roger, raconte sa vérité dans un livre, dix ans après la faillite du Servette FC.
Marc Roger, raconte sa vérité dans un livre, dix ans après la faillite du Servette FC.
Laurent Guiraud

Petit hôtel de la France toute proche, en bordure de Genève. Marc Roger arrive comme prévu au rendez-vous, avec quelques minutes de retard. «Le trafic», souffle-t-il. Avant d’embrayer immédiatement avec une question: «Qu’a fait Servette ce week-end?»

Marc Roger et Servette. L’histoire fut brève et tumultueuse, celle d’un agent de joueur qui a voulu devenir dirigeant mais qui a vu son édifice s’effondrer en un an, entre 2004 et 2005. Sa gestion calamiteuse lui vaudra même la prison, il y passera au total 23 mois. Aujourd’hui, il lui reste un livre, «Transferts» (éditions de l'Archipel), dans lequel il reparle de tout ça.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.