Passer au contenu principal

FootballAvec la manière, Servette reprend sa marche en avant

Bien plus réalistes qu’il y a une semaine à Saint-Gall, les Genevois n’ont fait qu’une bouchée du FC Zurich (4-1) dimanche. Triplé de Koro Koné.

Koro Koné a marqué trois buts pour délivrer les Genevois.
Koro Koné a marqué trois buts pour délivrer les Genevois.
Keystone

Alain Geiger a encore surpris son monde dimanche au moment de recevoir le FC Zurich. Preuve que ce Servette FC ne se repose pas sur ses acquis, l’entraîneur genevois n’a pas eu peur de chambouler ses plans après la pourtant très satisfaisante prestation du week-end dernier à Saint-Gall. Ainsi, Timothé Cognat, dépositaire du jeu grenat, s’est retrouvé «isolé» sur le côté gauche, tandis que le milieu de terrain s’est vu occupé par la paire Ondoua-Cespedes. Après avoir raté des montagnes en pointe au Kybunpark, Koro Koné a lui retrouvé le banc en lieu et place de Grejohn Kyei.

Le résultat? Très intéressant, comme bientôt à chaque sortie du SFC. Face à des Zurichois qui peinent à entrer dans leur année 2020 (un point en trois matches avant ce week-end), les Servettiens n’ont pas tardé à prendre le jeu à leur compte pour inonder le but visiteur d’occasions toutes plus franches les unes que les autres. Et vu qu’il a été reproché aux Genevois - à raison - leur manque de réalisme, ceux-ci en ont profité pour faire taire le début de critique naissant.

Sur l’une de ses premières opportunités, le néo-promu trouvait la faille, bien aidé par une relance infecte de l’arrière-garde zurichoise. Timothé Cognat pouvait intercepter le ballon à trente mètres de la cage défendue par Yanick Brecher. Le Français en profitait pour décaler Miroslav Stevanovic, dont le centre trouvait Grejohn Kyei, qui réussissait le geste juste pour donner l’avantage à ses couleurs (23e).

Si Stevanovic est rentré aux vestiaires à la mi-temps avec une seule passe décisive dans son escarcelle, il le doit en partie à la maladresse de ses coéquipiers. Parce que le Bosnien a distillé caviar sur caviar en première période. Tasar, Kyei une deuxième fois, Cognat: «Micha» a eu une offrande pour presque chacun de ses partenaires dimanche après-midi.

En fait, les hommes d’Alain Geiger ne se seront fait peur qu’à un seul instant: lorsqu’Aiyegun Tosin est venu remettre les compteurs à égalité (64e) d’une réussite un peu tombée de nulle part. Mais cela n’a finalement duré que trois petites minutes. Le temps pour Koro Koné, entré dans l’enchaînement du 1-1, de remettre son équipe sur le chemin d’un troisième succès en 2020. Et plutôt trois fois qu’une.

Le buteur ivoirien a profité d’une offrande de Varol Tasar (67e), de deux autres venues des pieds de l’incontournable Miroslav Stevanovic (79e et 93e), et les Genevois ont ainsi plus que jamais repris leur marche en avant. Saint-Gall, Young Boys et Bâle ayant tous les trois connu la défaite, l’opération est idéale pour des Grenat qui n’accusent, à nouveau, plus que trois longueurs de retard sur les Rhénans.

Florian Vaney, Genève

Servette - Zurich 4-1 (1-0)

Stade de Genève, 7052 spectateurs. Arbitre: Alessandro Dudic.

Buts: 23e Kyei 1-0; 64e Tosin 1-1; 67e, 79e et 93e Koné 4-1.

Servette: Frick; Sauthier, Rouiller, Sasso, Iapichino; Cespedes, Ondoua; Stevanovic, Tasar (91e Alves), Cognat (81e Imeri); Kyei (65e Koné). Entraîneur: Alain Geiger.

Zurich: Brecher; Rüegg, Omeragic, Kryeziu, Pa Modou; Domgjoni, Sohm; Tosin, Marchesano, Kololli (81e Winter); Mahi (68e Kramer). Entraîneur: Ludovic Magnin.

Avertissements: Pa Modou (31e, jeu dangereux), Domgjoni (42e, antijeu), Kryeziu (55e, antijeu), Omeragic (77e, jeu dur).

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.