Kodro fait très attention à cet automne dangereux

FootballServette se déplace à Wil ce lundi soir. L’entraîneur grenat est sur ses gardes: l’automne qui s’installe est une période délicate.

Les Grenat pourront compter sur M. Stevanovic à Wil.

Les Grenat pourront compter sur M. Stevanovic à Wil. Image: Eric Lafargue

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Ce Wil-Servette de ce lundi soir (20 h) est un peu un match piège, mais, au fond, les Grenat n’auront sans doute sur le chemin de la promotion que ce genre de rencontres à disputer. Autant s’y coller sans rechigner. Et malgré les circonstances: Servette sera privé de Sauthier et d’Alphonse, suspendus. Et aussi de Wüthrich, en raison de sa pubalgie.

Une décision a été prise: le No 10 de Servette ne reviendra que pour la deuxième partie de saison. «Il faut que tout aille bien en vue de la préparation de janvier», explique Wüthrich. C’est aussi la force de Servette de pouvoir aligner des résultats, même quand un ou plusieurs de ses éléments clés manquent à l’appel. C’est à cet exercice que les Genevois sont donc conviés à Wil. Kodro est attentif à tout. Surtout en cette période de l’année.

Du basket au programme

«Oui, la période est spéciale, avance-t-il. Par expérience, je sais que ce moment qui s’étale du 15 octobre au 15 novembre est un moment délicat dans la saison. Il y a souvent une baisse d’énergie, les joueurs voient la première partie de saison gentiment toucher à sa fin. Ils sont aussi dans une sorte de routine qui s’est installée et qui est dangereuse. Psychologiquement, il peut y avoir, même inconsciemment, une sorte de relâchement. C’est là que des blessures peuvent survenir. Il faut être vigilant. Sans perdre le travail de base, faire certaines choses différemment, pour briser la routine.»

Cette semaine, cela a pris la forme d’un entraînement de… basketball pour les Grenat. Il ne leur reste plus qu’à prendre la balle au bond, à Wil. Avec qui pour remplacer le capitaine Sauthier? Deux noms à choix: Sally Sarr ou Luca Gazzetta. «Deux profils intéressants et différents», se borne à souffler Kodro sans dévoiler son choix. On met une pièce sur Sarr. «J’avais commencé en Suisse à Wil en leur faisant croire que j’étais défenseur central alors que j’étais latéral droit de formation, s’amuse-t-il. Là, il se peut que je joue à Wil en latéral, alors que je suis devenu défenseur central depuis. Ironie du sort.»

L’avenir en question

On peut parler de tout avec l’entraîneur servettien. Même du futur. Meho Kodro est un homme intelligent. Quand on se hasarde à l’interroger sur son avenir grenat, il ne monte pas sur ses grands chevaux. Il est bien sûr au courant des rumeurs qui racontent tout l’intérêt que lui porterait la fédération bosnienne, laquelle penserait à lui pour reprendre la sélection nationale. Il se murmure même qu’un comité de quatre sages mandatés par la fédération bosnienne voudrait le rencontrer (si ce n’est déjà fait?).

Kodro reste impassible, il a déjà dit ce qu’il avait à dire, il n’entre plus en matière: «No comment», lâche-t-il avec un sourire désarmant. On n’est pas là pour l’embêter ou déstabiliser qui que ce soit et il le sait très bien. «Je comprends tout à fait que vous me posiez ces questions: vous faites votre travail», relève-il. Simple. Il peut rester concentré sur Servette. (TDG)

Créé: 29.10.2017, 16h47

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Suisse-UE: Toujours pas d'accord-cadre
Plus...