Geiger: «Xhaka méritait de prendre un rouge direct»

FootballLe joueur bâlois s'en est pris à Tasar, puis Wüthrich, puis Cognat. Mais l'arbitre ne l'a pas expulsé.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

On entame la 25e minute de jeu au Parc Saint-Jacques samedi soir lorsque les esprits s’échauffent. Dominés par le néo-promu, les Bâlois craquent nerveusement face à l’insolence servettienne.

Le premier à venir chercher des noises est évidemment Taulant Xhaka, coutumier du fait. Le frère de Granit écrase d’abord la cheville d’un Varol Tasar, alors au sol, avant de s’en prendre à Sébastien Wüthrich, puis Timothé Cognat. Ce dernier se voit même infliger un coup de poing au menton.

Interrogés sur la question, les deux coaches ont livré des versions différentes. «Je n’ai rien vu, avançait timidement Marcel Koller. J’ai vu qu’il y avait eu une bousculade, rien de grave à mon avis.»

Fidèle à son franc parler, Alain Geiger n’y est, lui, pas allé par quatre chemins. «Ce que j’ai vu et ce que j’ai entendu, c’était un coup au visage, aucune discussion, fulminait l’homme fort servettien. Xhaka méritait de prendre un rouge direct. L’arbitre n’a pas vu, ou n’a pas voulu voir, il faut accepter sa décision. Cela aurait peut-être changé le cours du match (ndlr: il y avait 1-1 à ce moment-là), ou peut-être pas. Ça ne sert à rien de refaire l’histoire.»

M. Dudic a pourtant longuement discuté avec son assistant vidéo depuis le rond central. Que se sont-ils dit? Il semble étonnant que leur conciliabule n’ait pas au moins débouché sur le visionnement des images par l’arbitre principal au bord de la pelouse. A croire que, tant que ces communications resteront opaques, les doutes raisonnables ou autres théories du complot fleuriront encore.

Créé: 11.08.2019, 15h04

La rédaction sur Twitter

Restez informé et soyez à jour. Suivez-nous sur le site de microblogage

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Après les frappes iraniennes sur l'Arabie saoudite
Plus...