Esteban : «Je mets un terme définitif à ma carrière!»

Servette FCLe Servettien jette l’éponge, trop souvent blessé.

Julian Esteban, joueur du Servette FC.

Julian Esteban, joueur du Servette FC. Image: Georges Cabrera

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Cela devait être l’histoire d’un pur talent appelé à devenir à l’un des meilleurs joueurs suisses. C’est finalement le parcours d’un homme frustré, meurtri, blessé si souvent, trop souvent, qui a pris une décision : Julian Esteban arrête le football. Clap de fin. «Franchement, il faut regarder les choses en face, explique-t-il. Le football ne m’apporte que de la tristesse. Je me bats depuis si longtemps pour revenir en forme et à chaque fois, je me blesse. Alors ok, je sais aussi ce qui se dit. On me voit boire un verre et on lance que j’ai une mauvaise hygiène de vie. Je laisse dire. Ce n’est pas vrai. Cela se verrait dans les prises de sang. Peu importe au fond. Finalement, j’en suis arrivé à la conclusion que c’était fini pour moi. Que le football et moi, cela n’était plus possible à ce niveau. D’autant plus qu’aucun médecin ne sait me dire d’où viennent les douleurs et le pourquoi de toutes mes blessures. Alors voilà...»

Interview complète dans nos éditions de mercredi. (TDG)

Créé: 08.01.2013, 16h30

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Assemblée du PLR sur l'affaire Maudet
Plus...