Passer au contenu principal

Malgré l’esprit de Noël, Servette n’est pas à la fête

Des difficultés d’ordre financier cerneraient le club, qui se débat pour trouver des solutions. Pas rassurant.

Lugano, qui vise aussi la promotion, a des vues sur Jocelyn Roux, l’un des rares attaquants du Servette FC.?
Lugano, qui vise aussi la promotion, a des vues sur Jocelyn Roux, l’un des rares attaquants du Servette FC.?
Eric Lafargue

De ce Servette qui gesticule en silence, pantomime acharnée d’une lutte quotidienne, on ne sait qu’une chose, martelée en musique de fond par son président Hugh Quennec: les finances sont fragiles. Cela semble plus que jamais être le cas pour le club grenat à la veille de ce Noël 2014.

Il n’est pas question de peindre le diable sur la muraille ni de verser dans l’alarmisme, mais juste de relever les inquiétudes qui enflent en coulisses, caisses de résonance d’une sorte de malaise qui grossit.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.