Encéphalogramme plat, Servette recule à la 4e place

FootballAprès avoir vaguement fait illusion en menant 1-0 à la mi-temps contre Schaffhouse, les Grenat se sont effondrés d’un coup après la pause.

Miguel Castroman, à gauche, aux prises avec le joueur genevois, Mirsad Hasanovic.

Miguel Castroman, à gauche, aux prises avec le joueur genevois, Mirsad Hasanovic. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Dans cette fin de championnat qui s’enfonce dans la misère pour Servette, plus rien ne vient éclairer un groupe grenat à l’agonie. Contre Schaffhouse, après avoir vaguement fait illusion en menant 1-0, tout s’est effondré d’un coup après la pause, comme si le château de cartes grenat pouvait être balayé d’une pichenette: 1-1, 1-2, 1-3, 1-4. Tristesse intégrale, les quelque 1151 courageux spectateurs n’ont même pas trop manifesté leur désarroi: la résignation maladive des joueurs annihilait jusqu’à leur dépit. Ou alors seulement sur la fin, les sifflets de la honte ont frappé les Grenat de plein fouet. Logique et amer, en rapport avec la conséquence de cette troisième défaite d’affilée: Servette, quatrième désormais, est dépassé par les Schaffhousois et Vaduz, au goal-average.

On va le redire: rien n’affranchit le groupe grenat de ses responsabilités jusqu’à la fin de la saison. Mais au moment du bilan final, il s’agira de poser sans passion sur la table tous les problèmes qui ont conduit à cette fin de saison en queue de poisson. Ils concernent les dirigeants, la commission sportive, le choix de l’entraîneur, les orientations stratégiques prises. Tout. Au moment où Didier Fischer pense l’avenir, il ne peut se faire l’économie d’une froide analyse.

En attendant, il faut espérer que Servette saura montrer un peu d’orgueil lundi, pour la venue de Xamax, le futur promu. Même sans Sauthier (épaule) et Mfuyi (adducteurs), blessés. Faute de quoi il y aura une nouvelle pantalonnade au programme. (TDG)

Créé: 20.04.2018, 08h28

Articles en relation

Pourquoi la Fondation 1890 a sauvé et détient le SFC et le GSHC

Football et hockey Didier Fischer, le président de la fondation qui s’implique dans le sport genevois, fait le point sur la mission qu’il se fixe. Plus...

Fischer: «Je ne comprends pas l’attitude de certains Servettiens»

Football Le président du Servette FC est allé dire sa déception et sa colère aux joueurs qui s’égarent. Réaction jeudi soir? Plus...

Challenge League

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.