Passer au contenu principal

Dimic: «J’étais l’adjoint de Kodro, mais j’ai le droit d’avoir mes idées»

Ramener des envies, de la folie, trouver confiance et constance: c’est la mission immédiate de Bojan Dimic à la tête de Servette.

Le successeur de Kodro, Bojan Dimic, connaît les joueurs (ici Lang et Frick), il imposera ses idées et ses envies pour Servette.
Le successeur de Kodro, Bojan Dimic, connaît les joueurs (ici Lang et Frick), il imposera ses idées et ses envies pour Servette.
Eric Lafargue

C’est le moment curieux où toutes les frontières bougent dans un univers qui demeure identique. Il est toujours question de football, de match, de préparation, de systèmes et d’animation, mais ce n’est plus la même personne qui parle et qui décide. Les règles du jeu sont simples et froides: Meho Kodro a été écarté, son adjoint Bojan Dimic reprend la barre et c’est ici que tout est en jeu pour le nouvel entraîneur, comme pour les joueurs. En quelques minutes, l’homme de l’ombre est en pleine lumière, il tient les rênes et c’est à cet instant que tous doivent se faire confiance pour commencer une nouvelle aventure. Sans connaître encore ni sa nature, ni sa durée.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.