Passer au contenu principal

Derrière le brouillard, le ciel bleu pour Servette

Dans la douleur, les Grenat arrachent enfin une victoire à Neuchâtel (2-1). De quoi les lancer sur les bons rails pour la suite?

Servette n'avait plus battu Xamax à la Maldière depuis 2003. Mais c'est dans la douleur que le tir a été corrigé.
Servette n'avait plus battu Xamax à la Maldière depuis 2003. Mais c'est dans la douleur que le tir a été corrigé.
Eric Lafargue

Un épais brouillard écrasait la Maladière quand tout a commencé. C’était le moment des premières vérités de 2020 et personne ne savait vraiment, de ce Xamax fébrile et de ce Servette incertain, comment s’extirper de ces promesses brumeuses. Infiniment laborieux, les Grenat auront quitté l’endroit avec la seule certitude de leurs trois points en poche, le brouillard flottait toujours, enveloppant à la fois Neuchâtel et les têtes genevoises.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.