Avant le derby, Servette a la faveur des personnalités

FootballUne majorité d’interlocuteurs pronostique une victoire genevoise, au pire un nul, mercredi à la Pontaise. Seul Alexandre Comisetti mise sur un succès du LS.

Alain Geiger à Genève en août dernier.

Alain Geiger à Genève en août dernier. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?


Daniel Rossellat, syndic de Nyon et patron de Paléo

«Servette n’est plus au stade des présidents mythomanes»

«J’ai toujours été assez partagé. Traditionnellement, je supporte plutôt GE Servette au hockey et Lausanne au foot. Cette saison, le contingent «grenat» est meilleur et plus équilibré qu’à Lausanne. Au bout du lac, on n’est plus au stade des présidents mythomanes et des structures spéculatives… Pour mercredi soir, je vois un derby truffé de buts qui sourira plutôt aux visiteurs.»

Pronostic: 2-3


Rolf Fringer, ancien sélectionneur helvétique, consultant Teleclub

«Lausanne a plus à perdre que Servette»

«Un derby est toujours un match à part. Servette a beaucoup à gagner et Lausanne beaucoup à perdre. En cas de victoire des visiteurs, ceux-ci seraient certains d’être promu, ce serait alors la voie royale… Lausanne devra absolument gagner pour montrer qu’il peut répondre présent dans des gros matches qui comptent. Tout comme Lausanne, Servette manque à la Super League. Vu d’outre-Sarine, seul fait parfois défaut l’intérêt populaire au bout du lac. Je m’étonne que l’équipe attire si peu de monde en jouant aussi bien.»

Pronostic: 2-2


Alexandre Comisetti, coach du FC Echallens

«C’est un peu la dernière qui sonne»

«Tout parle aujourd’hui en faveur du Servette et d’une orientation résultats qui le porte. Au LS, les joueurs ont aussi globalement du talent mais celui-ci peine à s’exprimer. A un moment donné, c’est au niveau des tripes, de l’envie et de l’engagement qu’il faut aussi être performant. Lausanne doit impérativement réussir à trouver les moyens d’obtenir des résultats. Pour les Vaudois, c’est un peu la dernière qui sonne. Parce que j’ai envie que le championnat soit relancé, je pense que Lausanne peut l’emporter. La Challenge demeure un championnat complexe, parfois difficile à aborder et qui peut être déstabilisant. Mais là, il n’y a plus que la vérité du terrain qui va compter.»

Pronostic: 2-1


Gérard Castella, ancien entraîneur du Servette et du LS, responsable de la formation à YB

«Servette a le bour et le nell dans son jeu»

«Surfant sur une vague positive, Servette possède les meilleures atouts en main. C’est comme s’il avait le bour et le nell dans son jeu. L’équipe est montée en puissance, elle est assez explosive, plus dynamique aussi, avec ce brin de folie qui fait défaut à Lausanne. Avec ces matches nuls en série, le club vaudois n’avance pas. Lausanne n’a aujourd’hui plus le choix. S’il veut avoir une petite chance de revenir sur son opposant, il devra obligatoirement l’emporter. Son parcours montre combien il est parfois difficile d’assumer un rôle de favori. Au coup d’envoi, Servette bénéficiera d’un net avantage psychologique.»

Pronostic: 2-2


Jacky Barlie, ancien gardien du Servette FC

«Le leader va porter l’estocade»

«Je verrai le derby de loin puisque je me trouve actuellement en vacances au Sénégal... Mais Servette est en pleine bourre, et je le vois porter l’estocade. Le leader a déjà réalisé une superbe opération en prenant deux points de plus sur Lausanne le week-end dernier. Même un accident mercredi ne serait pas dramatique. S’il pleut, c’est bon signe. Servette ne perd jamais quand il flotte. Je suis content pour Alain (ndlr : Geiger), qui fait un super boulot. Il faudrait que les Genevois s’en rendent davantage compte et viennent plus nombreux au stade. Après, la Super League, ça sera une autre musique…»

Pronostic: 1-3


Jean-Michel Aeby, ancien joueur des deux clubs et coach du Servette, entraîneur de Carouge

«Le collectif servettien fonctionne mieux»

«Le collectif servettien fonctionne mieux que celui du LS. Alors que les Vaudois éprouvent une peine folle à marquer des buts, les Genevois finissent toujours pas faire la différence. En tenant compte des forces et faiblesses des uns et des autres, Servette m’apparaît supérieur dans tous les domaines. Ce genre de match est souvent particulier, soit complètement fou soit extrêmement fermé. Lausanne se retrouve dans une situation inconfortable. Il doit à la fois espérer revenir sur Servette tout en faisant en sorte de ne pas être rejoint par Aarau. En cas de défaite dans le derby, les Vaudois pourraient avoir chaud aux fesses!»

Pronostic: 1-2


Serge Duperret, ancien président du FC Le Mont, directeur sportif d’Yverdon

«On attend autre chose du LS»

«Depuis l’arrivée du président Fischer, Servette a retrouvé une stabilité qui se répercute sur le terrain. Ce serait un beau promu. Compte tenu des moyens financiers engagés par Ineos, on attend autre chose du LS. En tant que Vaudois, on ne peut qu’être déçu. Pour gagner le derby, il faudrait un véritable exploit du LS. On peut toujours y croire même si cela devient toujours plus difficile. Sachant qu’un nul lui suffirait déjà, je pense que Geiger saura préparer son équipe en conséquence.»

Pronostic: 1-1

(nxp)

Créé: 02.04.2019, 16h04

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Grève: le congé accordé aux femmes par la Ville fait débat
Plus...