Passer au contenu principal

Le derby de la peur pour deux entraîneurs

Le Sion-Servette de samedi soir voit Stéphane Henchoz plus sous pression qu'Alain Geiger. Mais les deux hommes ont besoin de la victoire.

Stéphane Henchoz (à gauche) et Alain Geiger tenteront d’insuffler leur tempérament à leur équipe, samedi à Tourbillon.
Stéphane Henchoz (à gauche) et Alain Geiger tenteront d’insuffler leur tempérament à leur équipe, samedi à Tourbillon.
Keystone

Entre ces deux-là, que tout rassemble et sépare à la fois, la certitude d’un moment particulier. Sion et Servette vont tourner samedi soir une nouvelle page de leur rivalité mouvementée, toujours inscrite dans l’émotion pure. C’est bien sûr le derby des supporters, qui se haïssent cordialement, c’est celui des joueurs, qui doivent porter cette responsabilité sur la pelouse. C’est également celui des entraîneurs, dans ce match de la peur qui ne dit pas son nom.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.