Le choc, c’est Saint-Gall - Servette!

FootballMeilleure attaque contre meilleure défense, deux équipes joueuses. Un match qui promet.

Varol Tasar (à droite) et Miro Muheim.

Varol Tasar (à droite) et Miro Muheim. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

On peut retourner les affiches dans tous les sens, le choc de la 21e journée aura lieu ce dimanche au kybunpark. D’un côté le nouveau leader Saint-Gall, la meilleure attaque du pays, de l’autre, Servette, néo-promu qui n’en a que l’épithète tant il est performant avec la meilleure défense de la ligue.

Mieux: à considérer les neuf dernières journées, les Grenat font mieux que les Brodeurs. Ils ont engrangé 22 points, contre 21 pour Saint-Gall. Forcément, cette petite statistique n’a pas échappé à Peter Zeidler. L’entraîneur des Saint-Gallois a aussitôt sauté sur l’occasion. Il venait de battre Bâle au Park Saint-Jacques? Il a immédiatement confié, en évoquant le match de dimanche que «ce sera plus difficile de battre Servette à domicile que Bâle à Bâle. Parce que depuis neuf matches, les Servettiens ont fait mieux que nous».

Et pan! Une bonne manière de mettre aussi un peu de pression sur les Genevois. Mais dans le clan grenat, on n’apprend pas au vieux singe à faire la grimace. Alain Geiger a juste souri. Avant d’asséner une autre vérité. «La réalité, c’est qu’on a joué deux fois contre Saint-Gall et qu’on a perdu deux fois, botte-t-il en touche. Avec des erreurs individuelles et trop de naïveté encore, tout ce qu’il faudra proscrire. Non, Peter peut dire ce qu’il veut, moi je ne vois que le leader du classement qui accueille le quatrième.»

Ces deux-là s’apprécient et s’y entendent pour jouer au plus malin. Geiger a aussi rappelé une autre vérité. Dimanche, Servette sera privé de Gaël Ondoua et perdra donc au milieu un élément physique stabilisateur. Sans oublier Jérémy Frick. Le portier grenat, sorti touché à la cuisse dimanche passé contre Thoune, est encore incertain. Une décision sera prise au dernier moment.

Pour ce qui concerne Ondoua, c’est Boris Cespedes qui pourrait bien être lancé. Avantage: pour déjouer l’intense pressing saint-gallois, l’ex-attaquant a cette rapidité technique qui peut casser cette première ligne de pressing. C’est une des clés du match, l’autre étant la capacité de cette meilleure défense de la ligue à résister à la pression.

Tous les ingrédients sont là pour un sacré choc, entre deux équipes joueuses.

Daniel Visentini, Genève

Créé: 07.02.2020, 17h02

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Coronavirus et enseignement à la maison
Plus...