Contre Chiasso, Servette pourrait miser sur Cognat en No 10

FootballLes Grenat ont rendez-vous dimanche avec la seule équipe à les avoir battus cette année. Revanche dans l’air.

Timothé Cognat dans l’axe pour remplacer Wüthrich suspendu? Réponse dimanche.

Timothé Cognat dans l’axe pour remplacer Wüthrich suspendu? Réponse dimanche. Image: Eric Lafargue

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

De loin, la silhouette rappelle quelqu’un, sans qu’on puisse encore mettre un nom dessus. Sous le soleil de Balexert, l’homme est assis sur une chaise au bord du terrain, une casquette bleue vissée sur la tête, une jambe croisée sur l’autre. Il observe les Servettiens qui s’entraînent. On le connaît, c’est sûr. Alors on s’approche.

C’est Guy Mathez. Il connaît la maison. En 1982, quand il succédait à Peter Pazmandy pour diriger les Grenat, c’était déjà à Balexert que son équipe s’entraînait. Rien n’a changé. Ou alors tout.

À l’époque, Mathez était à la tête d’un des fleurons du foot suisse, il sera champion en 1985. Rien à voir avec ce XXIe siècle, le défilé des fossoyeurs, de Roger à Pishyar sans oublier Quennec. «Cette période…, souffle-t-il. Servette et Genève ne méritaient pas ça. Je suis très heureux de voir cette équipe actuelle sur le point de remonter. C’est bon pour le football suisse aussi, la première division, c’est la place de Servette.»

Alors il est là. Pourquoi? «Parce que j’aime bien voir une équipe à l’entraînement, répond-il. Moi, je ne fais plus rien, sinon m’occuper de mes petits-enfants. Cette semaine, j’avais envie de regarder les Servettiens, je suis venu plusieurs jours. Il y a de la qualité. Mais il faudra des renforts.»

Guy Mathez aime bien Kastriot Imeri. Il pose des questions sur l’attaque, la solidité défensive. Et se renseigne sur Timothé Cognat.

Justement: le Français prêté par Lyon s’entraîne à l’écart. «Rien de sérieux, je suis prêt pour dimanche», assure-t-il. Une aubaine pour Alain Geiger si le tendon de Cognat n’est plus un souci. Parce que dimanche, pour la venue de Chiasso, il faudra trouver une solution de rechange à Sébastien Wüthrich, suspendu.

Or, Cognat pourrait parfaitement faire l’affaire en No 10 dans le 4-1-3-2 du Valaisan. Déjà parce qu’Antunes est encore convalescent et qu’Alphonse revient de trois semaines de blessures. Ensuite parce que son niveau de jeu l’autorise: technicité, rapidité, explosivité, aisance dans les dribbles courts et dans les passes.

«Je vais voir comment va son tendon ce samedi, la veille du match», précise Geiger. Si Cognat est recentré en dix, qui sur la gauche? Iapichino, pardi! De retour de suspension, il est à disposition, Séverin pouvant tenir la place de latéral gauche. La solution semble séduisante. À voir.

Mais Geiger peut aussi laisser Cognat sur la gauche pour un 4-4-2 plus à plat, qui donnerait plus de liberté à Stevanovic. «En le laissant sur la droite», précise l’entraîneur. Réponse dimanche.

Créé: 12.04.2019, 16h22

En direct du vestiaire

Le match Servette - Chiasso, Stade de Genève ce dimanche, coup d’envoi à 16 heures.

Le contingent Servette doit composer sans Lang, blessé, Antunes, convalescent et Wüthrich, suspendu. Busset avec les M21. Alphonse est de retour dans le groupe.

Le contexte Chiasso est la seule équipe à avoir battu Servette en 2019, le 10 février. Les Grenat avaient rapidement ouvert le score avant d’encaisser deux buts, dont l’un sur un cadeau de Mfuyi. Attention: les Tessinois ne sont jamais des proies faciles. En leaders, les Grenat devront retrousser les manches.

Le mot de Geiger «Concentration. Nous sommes sur un élan positif, cette dynamique vient du travail, alors il ne faut pas oublier de travailler. Je peux utiliser le sentiment de revanche à prendre sur Chiasso. Mais ce sera par le jeu. Et j’attends du monde à la Praille dimanche. Ceux qui viennent ne sont jamais déçus.» D.V.

La rédaction sur Twitter

Restez informé et soyez à jour. Suivez-nous sur le site de microblogage

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Après l'accord avec l'UE, Johnson doit convaincre le Parlement
Plus...